Hydrothermie : avantages et inconvénients

Utiliser depuis plusieurs années pour le chauffage de la maison, l’hydrothermie ou la géothermie pour certains présentent des avantages et des inconvénients. Loin d’être une nouveauté, elle s’invite dans la plupart des maisons et reste encore très prisée par certains particuliers malgré l’apparition de nouvelles techniques de chauffage.

Hydrothermie : Comment ça marche ?

L’hydrothermie est l’utilisation des ressources naturelles de la terre pour le chauffage de la maison. Il s’agit d’installer une pompe à chaleur à plus de 50 cm de profondeur pour capter de l’eau dans la nappe souterraine et ainsi chauffer simplement et rapidement l’intérieur de votre maison.

Stable et efficace, cette technique est prisée tant pour son côté écologique que pour sa facilité d’utilisation. Avec un tel système de chauffage, vous profiterez d’un maximum de confort chez vous.

Il est rare, en effet, de voir du gel à plus de 50 cm de profondeur du sol. Ainsi, c’est un chauffage qui s’adapte aussi à toutes les régions et à tous les types d’habitation.

L’hydrothermie peut vous proposer deux types d’énergies. Il y a notamment celle qui intéresse les chauffagistes à -150 °C qui permettent de climatiser et de chauffer à la fois un bâti. Mais à + 150 °C, cette dernière permet aussi de produire une énergie électrique stable.

  • L’installation d’une pompe à chaleur hydrothermique

Pour chauffer proprement votre habitation, il est conseillé de faire appel à un expert dans l’installation d’une pompe à chaleur hydrothermique. C’est une démarche plus ou moins complexe qui nécessite en effet le respect de quelques normes. En outre, c’est un grand chantier qui peut prendre beaucoup de temps.

Comme susmentionné, il faudra installer la pompe à plus de 50 cm de profondeur dans le sol. Ceci implique un travail de forage minutieux afin d’atteindre la nappe phréatique sous le sol de votre habitation.

Outre de trouver le bon emplacement, afin de garantir la sécurité de votre maison et la bonne marche de votre système de chauffage, quelques calculs et recherches doivent être menés par des experts. Ces derniers doivent être certifié RGE et être reconnu par la chambre de commerce.

Faire appel à un professionnel vous facilite également l’établissement des différentes démarches administratives pour l’installation de cette pompe à chaleur. Non seulement il s’agit d’un gros œuvre qui peut déranger les environnants, mais l’exploitation de la nappe phréatique pour le chauffage peut être en contradiction avec le PLU de votre région.

D’où l’importance d’une demande auprès des autorités. Cette demande devra entre autres être accompagnée d’une fiche de présentation du projet et d’une garantie de non-pollution environnementale.

En plus de vous aider dans les études de faisabilité du projet, l’expert vous sera d’un grand soutien dans l’établissement d’un cahier des charges pour la réalisation des travaux.

Ce qui viendra rassurer les autorités. Comme quoi, il ne s’agit pas seulement de créer un trou et d’installer la pompe à chaleur ainsi que les différents systèmes de distribution et de retour dans le sol. Et quand bien même ce serait le cas, un professionnel disposera toujours d’une meilleure expérience pour assurer la qualité des branchements des différentes infrastructures sous-sol et garantir un chauffage d’appoint pour votre habitation.

  • Comment choisir son installateur de PAC hydrothermique ?

Encore très tendance, l’hydrothermie est le domaine de prédilection de plusieurs chauffagistes actuellement. Sur internet, vous avez l’embarras du choix en matière de prestataire. Il importe de trouver le meilleur pour assurer votre confort au quotidien.

Contrairement aux idées reçues, il ne s’agit pas de sauter sur la première offre modique venue. Il faut en amont s’attarder sur la qualité des prestations proposées : la rapidité de la prise en charge, la qualité des matériaux, les conseils proposés, l’étendit de l’accompagnement, etc.

En outre, on vous conseille une entreprise à la place d’un prestataire indépendant pour la réalisation de vos travaux. Et pour cause, ces dernières disposent de plusieurs petites mains. Ce qui peut impacter sur la rapidité de leur réalisation. Les entreprises avec plusieurs années d’expérience dans ce domaine sont plus appropriées.

Comme susmentionné, vous aurez besoin d’un artisan RGE. Ainsi, vous pourriez prétendre à un crédit d’impôt pour la réalisation des travaux. Votre prestataire doit en outre être reconnu par le Chambre de Commerce. Ce sont des informations que vous n’aurez pas de mal à trouver sur leur profil en ligne.

L’hydrothermie pour le chauffage de la maison : quels sont les avantages ?

males-2339843_1280(15)

Très tendance, notamment depuis les années 1999, le chauffage par hydrothermie présente énormément d’avantages. Non seulement il s’adapte à tous les types de maison et de bâtis, mais il assure aussi un chauffage d’appoint peu importe la saison. Retour sur les différents bénéfices de ce système.

  • Un chauffage de qualité et homogène

Avec une pompe à chaleur hydrothermique, vous profiterez d’un chauffage de qualité et homogène. Contrairement aux idées reçues, ce système ne dépend pas des conditions climatiques extérieures.

Il est aussi efficace que les autres systèmes de chauffage, voire davantage. Avec ce dernier, vous aurez une diffusion idéale de la température dans chacune des pièces de la maison.

Le système par hydrothermie fonctionne notamment avec un plancher chauffant ou un radiateur à basse température. De quoi en simplifier l’utilisation et l’installation. C’est un système performant, autonome et qui ne nécessite pas de chauffage d’appoint. Ce qui séduit aussi bien les particuliers que les professionnels.

  • Une action écologique

Adopter le chauffage par hydrothermie revient à faire une action écologique. En effet, il s’agit ici d’utiliser les ressources renouvelables de la terre pour profiter d’un maximum de confort. Le système ne nécessite pas énormément de traitement. Ce qui permet également de protéger l’environnement.

À la portée de tous les revenus, ce type de chauffage est idéal pour une maison plus verte. D’ailleurs, pour en profiter, vous devez faire appel à un artisan certifié RGE. Non seulement cela impacte sur le devis de réalisation de votre projet, mais également sur le confort et la valeur de votre bien immobilier.

  • Un chauffage éligible au crédit d’impôt

Comme il s’agit d’une action écologique, l’installation d’une PAC hydrothermique est éligible au crédit d’impôt. C’est le cas justement si le rendement COP est supérieur à 3 pour temps de 5 °C.

Il y a toutefois quelques conditions à respecter pour profiter de cette offre et réduire le coût de vos travaux. Notamment, vous devez faire en amont une étude de faisabilité du projet et vous devez faire appel à un artisan certifié pour la réalisation du chantier.

Selon votre profil, le devis pour l’installation d’un système de chauffage à hydrothermie avec un crédit d’impôt peut être de moins de 1 000 euros.

Pour profiter d’un crédit d’impôt pour la réalisation de votre rénovation énergétique, il faudra en faire la demande auprès des responsables. Toutes les demandes ne sont pourtant pas acceptées.

Tout dépend de votre profil. Il convient de le souligner. En outre, le crédit d’impôt peut ne pas couvrir la totalité des travaux. Il faudra vous préparer à payer une partie de votre poche.

  • Un chauffage qui s’adapte à tous les besoins

Une nappe phréatique peut se rencontrer n’importe où. Et comme ce système de chauffage dépend uniquement de ce détail, il s’adapte donc à tous les besoins. Les experts peuvent même adapter les installations afin que ces dernières s’adaptent à la taille de votre bâti.

Dit autrement, c’est un système de chauffage idéal, peu importe votre région et le style architectural de votre maison. En outre, il vous garantit un chauffage optimal et homogène dans chaque pièce, et ce, avec des branchements minimums. Il est aussi agréable à utiliser qu’esthétique à voir.

  • Une rapidité de chauffe optimale

L’hydrothermie n’a rien à envier aux autres systèmes de chauffage disponible sur le marché actuellement. C’est notamment le cas en ce qui concerne la rapidité de chauffe. Fonctionnant en permanence, et promettant un minimum de gaspillage d’énergie, c’est un allié à ne pas minimiser pour avoir un maximum de confort en hiver.

En quelques secondes, il chauffe. Vous pourriez paramétrer la température intérieure de votre maison en fonction de votre système de chauffage déjà disponible. Les artisans peuvent encore vous accompagner dans cette démarche afin de vous assurer une entière satisfaction après l’installation du PAC hydrothermique.

  • Une économie d’énergie de 70 % en moyenne

L’hydrothermie est un système qui permet un maximum d’économie d’énergie. En moyenne, sur 150 à 180 m2, vous profiterez d’un bénéfice de 70 % par rapport aux autres systèmes de chauffage. Pour comparer, sachez que le chauffage électrique dépense dans les 1 040W et le fuel dans les 1100 W. Le gaz quant à lui nécessite dans les 1 080W et la climatisation simple dans les 210W. Pour une pompe à chaleur hydrothermique, il ne vous faut que 195 à 230W. Tout dépend aussi de la surface à couvrir et de la température dont vous avez besoin.

Ce type d’installation est bien plus économe que les pompes à air.

  • Un chauffage qui s’adapte aux saisons

Il importe également de souligner que le chauffage par hydrothermie s’adapte aux saisons. Il ne fait qu’augmenter la température en hiver. Il permet aussi de climatiser votre maison en été, et ce, grâce à un système d’inversion intégrée dans le système par les experts.

Dit autrement, avec ce dernier, non seulement vous ferez des économies d’énergie toute l’année, mais vous profiterez en tout temps d’un maximum de confort. Vous n’avez pas à changer les paramètres de votre système de chauffe pour ce faire. L’inversion se fera automatiquement.

  • Ne permet pas uniquement de chauffer l’air ambiant

C’est aussi un système de chauffe multifonction. Ce côté pratique en a déjà séduit plus d’un. Le PAC hydrothermique peut chauffer aussi l’eau. Plus besoin d’installer donc un autre système pour vos ballons d’eau chaude.

Néanmoins, il convient de souligner que cette prestation nécessite des branchements assez spécifiques. Il faudra l’inclure dans le cahier des charges de votre installateur. Ce qui peut aussi impacter sur le devis de vos travaux.

Par contre, chauffer l’eau sanitaire avec un système par hydrothermie peut aussi avoir des impacts positifs sur vos budgets mensuels. Cela mérite réflexion ! Tout dépend de vos impératifs.

  • Un chauffage modique

Enfin, outre d’être l’un des systèmes de chauffages les plus économes, c’est également celui le plus modique. Pour ce genre de projet, vous ne devez avoir au début que 13 000 euros maximum. Les frais de consommation mensuels ne dépasseront pas les 40 euros.

finance-2837085_1280(1)

Ils peuvent même se négocier à 25 euros en fonction de vos dépenses énergétiques. Pour ce qui est de l’entretien, vous n’aurez à investir que 150 euros en moyenne par an. Ce sont les devis proposés par les experts pour une maison de 100 m2.

Dit autrement, l’installation et l’utilisation d’un PAC hydrothermique est à la portée de tous les budgets. Mais il n’empêche que ce type de système de chauffage peut présenter quelques inconvénients que vous ne devez pas minimiser.

L’hydrothermie pour le chauffage de la maison : les inconvénients à connaître

checklist-2077020_1280

Dire que le système de chauffage par hydrothermie est parfait serait cependant un euphémisme. Certains font bien d’hésiter entre cette alternative et les autres disponibles sur le marché. Quoique, les inconvénients de la géothermie sont moindres par rapport aux bénéfices qu’elle peut proposer. Le point.

  • Plusieurs conditions requises pour son installation

L’installation d’un PAC hydrothermique est pour le moins compliqué. Contrairement aux autres systèmes de chauffage, il y a une étude de faisabilité à effectuer. Notamment, vous devez avoir une nappe phréatique de 1 à 3 m3 sous votre sol pour ce faire.

En outre, il y a les différentes démarches administratives et les demandes en tout genre qui peuvent prendre du temps et retarder la rénovation énergétique de votre maison. Ceci peut en décourager plus d’un.

  • Installation obligatoire par un expert

Par ailleurs, l’installation d’une PAC hydrothermique doit passer indubitablement entre les mains d’un expert, voire de plusieurs. Vous aurez notamment besoin d’un hydrologue afin de localiser la nappe phréatique sous votre sol.

Pour la réussite et la qualité des branchements en tout genre, vous devez vous fier aux expertises et aux savoir-faire des prestataires RGE. Ces derniers peuvent demander plusieurs dizaines d’euros de l’heure pour chaque intervention. Heureusement, vous pouvez faire jouer la concurrence pour réduire le plus possible le coût de votre chantier.

  • Frais d’installation assez chers sans crédit d’impôt

Si vous n’êtes pas éligible pour un crédit d’impôt, pour une raison ou une autre, les frais d’installation d’une PAC hydrothermique peuvent être exorbitants. En moyenne, selon les sondages, on parle d’un investissement initial de 8 000 à 15 000 euros, frais d’installation compris. Ce qui revient beaucoup plus cher que la majorité des systèmes de chauffages disponibles sur le marché actuellement.

  • Compatibilité limitée avec les autres systèmes de chauffage

On dit précédemment que la PAC hydrothermique était compatible avec un chauffage électrique au plancher ou un radiateur à basse température ; qu’elle ne nécessitait pas de chauffage d’appoint. C’est vrai ! Néanmoins, cette compatibilité avec les autres systèmes de chauffage est limitée.

Dit autrement, ce sont les seuls à s’adapter à la géothermie. Ce qui peu vous obliger à réaliser davantage de travaux dans votre maison que prévus initialement. Vous aurez alors plus de dépenses à faire, qui peuvent ne pas être prise en charge par votre crédit travaux. Encore une fois, ceci mérite réflexion !

  • Rénovation fréquente du système

À l’instar des autres systèmes de chauffage, le PAC hydrothermique nécessite un entretien minutieux. Il y va de sa performance. Vous devez entre autres procéder à la rénovation du système tous les 3 ans environ. Tous les ans, vous devez faire faire un diagnostic de l’état des lieux et remplir le circuit frigorifique de votre PAC afin de prévenir les éventuelles fuites.

Mais le coût d’entretien d’un système de chauffage comme celui-ci est relativement modique. Comme susmentionné, vous dépenserez au maximum dans les 150 euros par an.

  • L’hydrothermie n’est pas renouvelable à 100 %

L’installation d’une pompe à chaleur hydrothermique est une action écologique. Raison pour laquelle d’ailleurs elle est éligible au crédit d’impôt. Néanmoins, il faut souligner que la géothermie n’est pas renouvelable à 100 %.

Et pour cause, elle utilise une pompe à chaleur qui ne permet pas une bonne circulation et un retour de l’eau dans la nappe phréatique. Afin de pallier à cet inconvénient, vous devez simplement choisir la bonne pompe, et ce, sous les directives de votre prestataire. Il faudra une PAC avec des fluides verts autorisés.

  • Besoin d’une révision de l’isolation de votre maison

Enfin, afin d’éviter le gaspillage et assurer votre confort, l’installation d’un PAC hydrothermique peut imposer la révision de la totalité de l’isolation de votre maison.

Le but étant d’éviter les déperditions. Ceci fait partie des engagements que vous devez prendre dans la souscription d’une garantie de non-gaspillage qui accompagnera votre demande d’installation du PAC hydrothermique auprès des autorités.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s