Comment faire un mur original en palettes ?

Le bois massif est souvent utilisé afin d’apporter un peu de chaleur et d’originalité chez soi. Il offre une multitude de possibilités comme élément décoratif. Justement, un mur revêtu de ce matériau est très tendance en ce moment. Voici comment on pourrait réaliser un mur avec des palettes en bois.

Quelques idées de décoration pour un mur

A un certain moment, il arrive qu’on ait envie de changer un peu le décor chez soi pour échapper à la monotonie. De ce fait, la première chose à laquelle on pense, avant de remplacer les meubles, est bien sûr de changer l’aspect des murs intérieurs. Plusieurs options s’offrent à nous. La plus courante est de peindre les murs avec de nouvelles couleurs plus inspirantes, plus joyeuses ou plus tendance tout simplement. Dans ce cas justement, les couleurs claires sont au rendez-vous, à ne citer que le bleu pétant ou encore le rose. Lire la suite

Comment faire un plan de calepinage ?

Afin d’avoir un recouvrement de sol bien harmonieux, il est fortement conseillé de déterminer un plan de calepinage. Qu’est-ce qu’un plan de calepinage et comment le réaliser ? Voici tout ce qu’il y a à savoir sur ce point.

Qu’est-ce qu’un plan de calepinage ?

Comme pour la construction d’une maison, la pose du revêtement de sol nécessite aussi un plan. Le calepinage est la représentation à échelle réduite d’un revêtement de sol ou de mur. C’est une étape indispensable avant de passer à la pose de tout type de revêtement, et même avant l’achat des matériaux à utiliser. Habituellement, le plan est fait sur papier mais on peut très bien aussi réaliser un plan de calepinage sur ordinateur. En effet, il existe de nombreux logiciels permettant de réaliser le calepinage.

Lire la suite

Tout savoir sur la porte à galandage

La porte à galandage gagne de plus en plus de place dans nos intérieurs. Choisi pour son côté esthétique ou pratique, ce type de porte ira bien avec tout style de maison : moderne, vintage, rustique, … Dans cet article, nous verrons tout ce qui concerne la porte à galandage à savoir les variantes existantes, et même son installation.

Les différents types de portes coulissantes

La porte à galandage fait partie de la catégorie des portes coulissantes. Si l’on se penche un peu sur l’origine de ce type de portes, l’on verra qu’il date déjà du premier siècle de notre ère. En effet, les premières traces de portes coulissantes ont été découvertes dans des sites archéologiques à Pompéi, en Italie. Et jusqu’à présent, les portes coulissantes sont encore en vogue, après diverses améliorations au fil du temps.

Lire la suite

Parquet gondolé, que faire ?

Quand on choisit le parquet comme revêtement de salon ou de terrasse, l’on profite bien de son côté esthétique. Mais il faudra aussi en assumer tous les embarras qui l’accompagnent.

Justement, l’un des principaux problèmes des parquets est le gondolement. Quelle en est la cause et comment y remédier ? Voici tout ce qu’il y a à savoir concernant le gondolement des parquets.

Les différents types de parquet

En général, on peut classifier les parquets en 3 grandes catégories qui sont le parquet massif, le parquet stratifié et parquet contrecollé. Chaque type de parquet possède à la fois des avantages et des inconvénients.

  • Le parquet massif, qu’est-ce que c’est ?

Ce type de parquet est entièrement fait à partir de bois massifs et naturels. Il n’est formé que par une seule essence de bois et ce type est le plus ancien des deux. Vu que c’est le revêtement de sol le plus noble qu’on connaisse, il revêt la plupart des sols des plus prestigieux appartements de type ancien.

En effet, il a été utilisé depuis plusieurs siècles déjà. La nature du bois utilisé définit les caractéristiques du parquet qui est fait avec comme la couleur, la résistance et même le prix de ce dernier.

Les bois les plus utilisés sont le chêne, le teck, l’acacia, le hêtre, l’érable ou encore les autres bois exotiques. Cependant, on peut dire que le parquet massif est de nature résistant. Le bois est également un excellent isolant.

Lire la suite

Qu’est-ce qu’une lampe sensitive ?

Désormais, il est possible d’allumer une lampe juste par effleurement. Il n’y a pas de magie ni d’ésotérisme dans tout cela. Grâce au développement de la technologie, il n’y a plus besoin d’interrupteur ni de commande à distance. La lampe marche tout simplement au toucher. On peut ainsi dire qu’elle obéit au doigt.

Comment fonctionne une lampe sensitive ?

Le fonctionnement d’une lampe sensitive est régi par un principe plus ou moins ludique. La provenance du courant électrique vient du déplacement des électrons par le biais des matériaux conducteurs.

Une fois que le flux subit une interruption, la lumière s’éteint car il n’y aura plus d’électricité.  L’utilisateur d’une lampe sensitive devient donc celui qui conduit le courant. À son pied, la lampe sensitive est munie d’une partie active réagissant au toucher.

Même si l’utilisateur ne fait qu’effleurer la lampe, cela suffira amplement à commander son allumage ou bien son extinction.  La plupart du temps, l’intensité de la lumière varie en fonction du nombre de pressions faites sur le pied de la lampe.

Lire la suite

Poutre et fausse poutre : avantages et inconvénients

La poutre est une pièce importante dans l’ossature d’une construction. Elle constitue un élément du gros œuvre d’un bâtiment. Effectivement, c’est une pièce mécanique qui possède une forme parallélépipédique.

Placée généralement en position horizontale, une poutre est destinée à résister à la flexion. De par sa position, son rôle principal consiste à transmettre sur le côté, aux poteaux, piliers, colonnes ou aux murs porteurs, le poids de la construction et du mobilier. Elle sert alors de support pour les charges au-dessus du vide.

Initialement, c’est un produit de sciage du bois. Une poutre présente une section carrée et une poutrelle est une poutre de faible section.

Jusqu’au XVIIe siècle, les poutres maîtresses supportaient les solives et formaient les planchers. Ces derniers présentaient alors une structure apparente et les pièces qui les constituent, les poutres et solives, pouvaient être peintes ou sculptées.

Pour les demeures prestigieuses, c’est l’apparat qui prime et la poutre visible ou poutre apparente constitue un élément d’architecture. Dans ce cas, les faces d’une poutre sont alors travaillées pour donner un aspect soigné, et constituent une ornementation.

Pour assurer le soutènement d’un plancher ou d’une cloison, les poutres ne sont qu’un élément de construction dont une partie seulement est renforcée par une armature. On est alors en présence de ce que les professionnels appellent les poutres de structure.

Les différents styles et types de poutres

Les poutres ont aussi évolué avec le temps. Dans l’architecture moderne, il existe différents styles de poutres et actuellement, elles peuvent être en béton armé qui sont coulées sur place ou en préfabriquées qui sont coulées lors de la fabrication.

Elles peuvent aussi contenir des câbles. On les appelle alors des poutres précontraintes. Celles-ci sont utilisées pour supporter des charges importantes ou pour atteindre de grandes portées. Avec le « lamellé-collé », le bois n’est pas en reste et opère un retour en force.

Lire la suite

Le balatum : nouveau matériau qui remplace le lino ?

Le linoléum ou lino est une toile de jute étanche, grâce à l’huile de lin, la poudre de bois ou encore le liège, qui sont appliqués dessus. Souvent, on y ajoute des pigments afin d’obtenir les motifs que l’on souhaite.

Le lino est, en fait, le résultat obtenu suite à de longues recherches qu’ont effectuées des entreprises pour l’obtention d’un revêtement de sol répondant aux normes exigées par l’hygiène, le confort ainsi que l’esthétique.  Cependant, depuis un certain temps, le lino a été mis de côté pour faire place à un nouveau produit : le balatum.

Qu’est-ce qu’on entend par balatum ?

Le balatum fait partie des matériaux de revêtement de sol. C’est un matériau rigide, qui sert aussi de décoration. Le balatum est constitué de carton enduit de bitume ou asphalte.  C’est une matière qu’on peut assimiler au lino mais de qualité nettement inférieure. De plus, écologiquement parlant, le balatum est moins favorable à la nature.

Lire la suite

Intérêt et utilisation d’un faux plafond

Un faux plafond est un « autre » plafond que l’on ajoute sous le plafond d’origine. Il présente plusieurs avantages pour chaque pièce de votre maison. Il existe deux types de faux plafonds bien distincts : le plafond suspendu et le plafond tendu.

Généralement, ce sont les types, mais vous avez un large choix dans les formes ainsi que les matières avec lesquelles ils sont fabriqués.

Traditionnellement, les faux plafonds sont fabriqués avec des plâtres ou le bois, actuellement, ils sont constitués de plusieurs matériaux comme le PVC, des toiles… Opter pour un faux plafond présent des avantages selon chaque type. Par ailleurs, soit le plafond suspendu, soit le plafond tendu offrent des intérêts communs.

Les avantages des faux plafonds

Un faux plafond est un revêtement qui couvre le plafond principal. Il offre plusieurs avantages non seulement pour la maison, mais aussi pour le confort de la personne qui y habite. Généralement, le faux plafond est utilisé pour les bâtiments en rénovation ou des maisons anciennes mais on peut bien entendu l’utiliser pour une construction neuve.

Le premier atout d’un faux plafond est qu’il joue un rôle esthétique dans la maison. Il permet de décorer l’intérieur d’une maison surtout les maisons traditionnelles. Il cache les imperfections du plafond comme les fissures ou les cassures.

Lire la suite