Connaissez-vous les primes qui existent pour la rénovation énergétique ?

Des prêts et des aides venant de l’État sont accordés aux personnes qui veulent entamer des travaux d’amélioration énergétique au sein de leur habitat. D’ailleurs, certaines de ces aides sont cumulables. Pour vous aider à déterminer les dispositifs qu’il vous faut et en tirer le meilleur parti, voici les dispositifs les plus utilisés en 2020.

Ma PrimeRénov

Lancée le 1er janvier 2020, cette prime pour les travaux d’isolation remplace définitivement le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ainsi que les aides de l’ANAH « Habiter mieux agilité ». Elle est versée sous conditions de ressources par l’ANAH. Sa mise en place s’échelonne jusqu’en 2021. Vous pouvez toucher jusqu’à 10 000 € selon vos revenus au sein du foyer et par type de travaux à effectuer.

C’est un moyen avantageux pour garder votre énergie sans vous ruiner. Généralement, elle finance tous les travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique dans une maison individuelle ou un appartement en habitat collectif. Elle concerne tous les ménages ayant des revenus modestes ou très modestes, qu’ils soient le propriétaire légal ou un simple occupant.

Bien entendu, la résidence principale devrait avoir plus de 2 ans à la date de début des travaux. Enfin, Ma PrimeRénov couvre uniquement les prestations des professionnels ou entreprises certifiées RGE. Le point fort de cette aide, c’est qu’elle est cumulable avec les autres prêts énoncés ci-dessous. Pour profiter pleinement de Ma PrimeRénov, vous devez créer un compte sur le site et y déposer une demande avant le début des travaux.

La Prime Effy

Ce nouveau financement s’inscrit dans le dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) ainsi que des primes énergies. Son principal objectif est de promouvoir les équipements performants et durables tout en accélérant la transition énergétique. Elle est versée sous forme de chèque bancaire dont le montant varie par rapport aux économies d’énergie réalisées.

Cette somme peut atteindre les 5 000 € si vous décidez d’engager un artisan qui travaille sur le réseau. La Prime Effy facilite la vie quotidienne de tous les particuliers : locataires, propriétaires, habitants ou bailleurs. Il faut tout simplement que vous ayez une résidence principale ou secondaire de plus de 2 ans. Elle vous sera accordée pour les travaux de rénovation énergétique comme l’isolation, le chauffage, l’installation de panneaux solaires, etc.

Comme l’aide précédente, le chantier doit être effectué par des professionnels qualifiés RGE. Sachez aussi que la prime Effy est cumulable. Voici les étapes à suivre pour bénéficier de ce financement. Inscrivez-vous en ligne sur le site prime Effy. Le conseiller vous rappelle pour valider votre inscription et votre projet.

Vous complétez le dossier qu’il faut envoyer dans les 9 mois suivants la fin des travaux. Pour les chantiers réalisés par un partenaire Effy, les dossiers sont traités rapidement : sous 10 jours. Ensuite, un chèque vous sera parvenu dans les 15 jours après la validation.

L’Eco-Prêt à Taux Zéro

Ce prêt bancaire ne comporte aucune condition de ressources. Les intérêts sont réglés par l’État. Son montant reste variable en fonction des travaux à réaliser, mais il peut aller jusqu’à 30 000 €. Quant à la période de remboursement, elle s’étend jusqu’à 15 ans. Pour être éligible, vous devez tout de même respecter certaines conditions comme être le propriétaire (occupant ou bailleur) de la maison à rénover.

Les travaux de rénovation doivent être conduits par des professionnels certifiés RGE comme dans la majorité des aides écologiques. Normalement, ce dispositif polyvalent couvre tous les travaux concernant l’isolation, le chauffage, la production d’eau chaude avec les énergies renouvelables sans oublier la réhabilitation du système d’assainissement.

Le bâtiment doit avoir plus de 2 ans d’existence avant le début du chantier et être déclaré comme résidence principale. Si vous voulez en bénéficier, adressez-vous directement à une banque en lui présentant les devis de l’artisan que vous avez engagé. Quand vous aurez l’argent entre les mains, vous avez 3 ans pour rénover votre maison et transmettre toutes les factures au sein de cet organisme financier.

Le taux TVA réduit à 5,5 %

Désormais, vous pouvez profiter d’un taux réduit de 5,5 % pour vos travaux de rénovation énergétique au lieu du taux habituel de 20 %. En pratique, vous aurez alors une baisse considérable du prix indiqué en bas de votre facture habituelle. N’importe quels travaux de rénovation énergétique qui répondent aux critères de performances minimales peuvent en bénéficier.

Votre maison doit seulement être construite depuis 2 ans minimum à la date de début des travaux. Si vous n’êtes pas convaincu des avantages de ce prêt, sachez qu’il est cumulable avec les autres aides abordées dans cet article.

Pour en bénéficier, ce sera l’artisan certifié RGE qui achètera et posera les matériels appliqués au taux de TVA. Vous devez juste signer et faire signer au prestataire une attestation d’utilisation de ce taux réduit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s