Peut-on peindre sur du papier peint ?

Avec une maison, toutes les folies sont permises pour lui donner une apparence plus appréciable. Au summum de toutes les préférences on retrouve le papier peint qui gagne toujours du terrain. De plus il revient moins cher selon la qualité. Mais à côté on l’apprécie aussi parce que c’est plus pimpant et a motifs. Du papier peint certes alors mais si on veut le repeindre, on fait comment ? Une question toute simple mais dont la réponse reste en suspens.

Oser sur tous les types de papier peint ?

En général  on peut peindre sur n’importe quel papier peint. En effet, le papier est un bon adhérent et il n’est pas trop difficile de mettre une couche de peinture dessus. Il faut tout de même mettre un point d’honneur sur la qualité de la peinture et vérifier à ce qu’elle soit de très bonne qualité. Mais en parallèle, si on peut peindre sur n’importe quel type de papier peint, on ne peut pas le faire si la qualité de ce dernier est exécrable.

En même temps, on doit aussi prendre en considération la qualité du papier en question. Il faut dire par exemple qu’il n’est pas indiqué de peindre sur du papier trop fin. Car de un, le papier risque de se déchirer. Et de deux avec un papier trop fin, le résultat ne sera jamais au rendez vous surtout si le motif est trop prononcé et que la peinture est de mauvaise qualité. Il n’est pas aussi conseillé de peindre sur du vieux papier car cela risque de déteindre. Notez toutefois que les caractéristiques du papier peint décident de la procédure à suivre pour un résultat excellent.

  • Papier peint à relief

On peut assister ici à deux sortes de papier peint: celui qui a vraiment des reliefs et puis celui qui comporte des reliefs à cause de la surface sur laquelle il est posé. Avec des reliefs, il est impossible-dans la quasi totalité des cas- de peindre le papier peint. Évidemment, la peinture adhère mais le résultat sera vraiment moche. En effet, les bosses ou encore les imperfections se verront encore plus avec une couche supplémentaire de peinture.

La solution est donc de poncer tout d’abord pour que la surface soit totalement lisse. C’est après que l’on envisagera une première couche de peinture. Toutefois, même avec un bon coup de ponçage, le résultat n’est pas toujours garanti. Et il faudra plusieurs couches de peintures pour que les reliefs soient « masqués ». Une technique qui ne marche pas toujours car dans la plupart des cas, on remarque toujours les reliefs.

  • Le papier peint vinyle

Il y a les autres papiers peints et puis il y a le papier peint vinyle. Ce dernier ne ressemble pas aux autres papiers peints car il choisit sa peinture. En effet, avec le vinyle, il faut utiliser de la peinture glycérophtalique et non acrylique. Pourtant avec de bons résultats, cette peinture pour vinyle a ses inconvénients.

Son odeur est très forte donc il faut vraiment dégager la pièce et pour les personnes qui ne supportent pas, il faut même éviter les pièces d’à côté. En plus de cela, cette peinture met du temps à sécher alors il faut avoir de la patience. Alors avant de peindre son papier vinyle, il faut y penser à deux fois avant de peindre son papier vinyle.

  • Les pièces concernées

Habituellement, on peut peindre dans toutes les pièces de la maison. Mais c’est seulement valable si l’on peint directement sur le mur. Pour le cas du papier peint, cela se passe autrement. Peindre du papier peint est déconseillé dans les pièces humides. Donc ce n’est pas une bonne idée de peindre dans les salles de bains et parfois dans la cuisine. Pour ce qui est des autres pièces, peindre est tout à fait possible.

Quelle peinture pour mon papier peint ?

brush-1034901_1280(1)

On ne peut pas utiliser n’importe quelle peinture pour peindre du papier peint. Généralement soit on utilise de la glycérophtalique soit de l’acrylique. L’acrylique est conseillé pour tous les papiers peints sauf pour le vinyle. Pour ce dernier utilisez de la glycérophtalique. Attention cependant avec l’utilisation de l’acrylique car cette peinture sèche rapidement. On n’a pas donc droit à l’erreur car une fois la peinture posée, on ne peut plus revenir en arrière.

L’avantage avec l’acrylique c’est qu’elle cache bien les imperfections mais attention, cette peinture contient de l’eau. Et l’eau et le papier ne font pas bon ménage alors le papier risque de se décoller. Avec la glycérophtalique le temps de séchage prend du temps et l’odeur est très forte. Mais ce qui est plaisant avec cette peinture c’est qu’on peut choisir la finition que l’on veut: satinée, mate ou encore brillante.

  • Combien pour une peinture pour papier peint ?

Il faut compter 15 à 20 euros pour de la peinture de basse qualité et jusqu’à 60 à 80 euros pour de la bonne qualité. Pour une bonne accroche, il faut toujours choisir une peinture de très bonne qualité. De plus, le résultat est là. Avec de la bonne peinture, vous n’aurez pas besoin d’utiliser plusieurs couches. En bonus, la peinture durera dans le temps.

  • Repeindre un papier peint

Pour repeindre un papier peint, il ne faut pas s’attaquer tout de suite au travail. Il faut se préparer au préalable. Dans ce cas, il faut que votre mur ( avec du papier peint dessus) soit propre et bien lisse. N’oubliez jamais que le papier peint est fragile et avec un faux pas de votre part, tout peut partir en fumée et dans une situation vraiment catastrophique, il n’y aura pas de seconde chance.

Pour repeindre, il faut que le papier soit couvrant, résistant et épais. L’idéal c’est que le papier peint ne présente aucun défaut. En même temps il faut aussi utiliser la bonne technique. Il est même préférable de faire appel à un professionnel pour que les travaux soient faits sans encombre. Pour repeindre donc, il faut suivre les étapes suivantes :

Premièrement il faut préparer la surface à peindre. De ce fait il faut que le mur soit bien propre et lisse. Les parties ne doivent pas comprendre de papier peint qui se décolle. Il faut que les endroits retouchés soient bien secs. Toujours sur le plan du nettoyage, passez un coup de brosse ou de l’éponge humide pour se débarrasser totalement de la poussière. Il faut qu’aucune particule ne se trouve sur la surface du papier peint pour ne pas abîmer la peinture.

Ensuite il faut s’assurer que la pièce soit complètement vide. Cela pour éviter que les meubles soient tachés. il faut également protéger les cadres des fenêtres ainsi que des portes s’il le faut. Faites un peu de bricolage que la peinture ne déborde pas en certains endroits. On privilégiera donc l’usage du ruban de masquage. N’oubliez pas de protéger les prises pour ne pas les peindre par erreur.

C’est après tout cela que l’on passera par la couche d’accroche qui fera office de première couche en quelque sorte. Il est également idéal de protéger le sol même peu importe le revêtement qu’il y a dessus. Ce n’est pas toujours une partie de plaisir d’enlever de la peinture surtout si c’est le genre de peinture qui s’accroche beaucoup. La première couche d’accrochage permet d’uniformiser le tout et d’avoir une idée déjà du résultat.

Bien qu’une couleur vous plaise très bien, il est toujours judicieux de l’essayer avant. Dans un pot et affichée en miniature, une couleur est toujours plaisant à regarder. Résultat: en l’achetant, la personne pense que c’est la couleur idéale et va directement faire une application. Et c’est en attendant de la voir vraiment sur le papier peint que l’acheteur va être fixé car ce ne sera peut-être pas le résultat recherché.

C’est pour cette raison que les essais existent et on ne  devrait jamais nous en passer. Dans certains cas, l’erreur peut être rattrapée s’il s’agit de la première couche seulement. Normalement la première couche est toujours assez fine et on peut rapidement la masquer tant que c’est possible. Mais pour que cela ne donne pas un mélange encore plus désagréable, il vaut mieux faire des mélanges intelligents.

De ce fait, ne marier que les couleurs qui vont bien ensemble. Si le papier peint est sombre, le mieux est de mettre une couche de base de couleur pour sublimer le tout. C’est après cette première sous couche que l’on peut appliquer deux ou trois autres couches de peinture. Le nombre de couches varie en fonction de la qualité de la couleur. Après chaque application, veiller à ce que la peinture soit bien sèche avant d’appliquer une autre couche. Pour du rendu parfait, trois couches suffisent amplement.

Pour les surfaces imposantes et lisses, utilisez un rouleau à poil moyen. Quant aux recoins et petits coins, il vaut mieux faire bon usage du pinceau pour que le résultat soit parfait. La technique pour un résultat uniforme est d’alterner mouvements horizontaux et verticaux. Cela permet également à ce que la peinture soit bien répartie sur tout l’ensemble de la surface concernée.

Pour des travaux de ce type, le mieux est toujours de prendre son temps. Même si vous avez choisi de l’acrylique pour refaire totalement la couleur et avoir une décoration différente, faire le tout en suivant ces techniques vous permettra d’éviter les erreurs. Certaines personnes se demandent si c’est faisable une couche de peinture sur du papier peint neuf. Oui mais il faut au moins attendre quelques jours voire des semaines pour mettre quelques couches dessus. Du moment que le papier peint est en bon état, nous pouvons toujours le repeindre dans sa totalité.

  • Quand repeindre mon papier peint ?

Le papier peint ne supporte pas l’humidité. Comme les aménagements ou encore les rénovations, l’idéal est de faire les travaux au printemps ou en été. Durant ces saisons, le soleil est toujours au rendez vous et le vent est assez clément pour ne pas faire des ravages. Pendant les jours où vous allez peindre vos papiers peints, laissez les fenêtres et les portes béantes.

Même si le soleil ne projette pas directement les rayons, l’environnement extérieur enverra des éléments solides pour que le temps de séchage se fasse rapidement. Attention cependant durant la saison estivale, les périodes trop caniculaires ne sont pas trop conseillées. Pour ce qui est de l’hiver, les travaux sont à bannir complètement. Le début de l’automne, par contre, est assez appréciable selon les circonstances. Le tout est de juste faire attention à ce que cela ne se passe pas durant les périodes où l’humidité frappe à plein cout. Le papier est fragile. Face à l’humidité il se décolle facilement et cela va s’empirer si on met une couche de peinture dessus.

Avantages de la peinture sur du papier peint

ladder-1977946_1280

Avec le temps et les diverses agressions, le papier peint se défraichit très vite. On rencontre souvent des cas où la qualité du papier peint reste intacte mais c’est la couleur qui perd de son intensité. Avec une couche de peinture, le problème se résolve rapidement. Il y a aussi le fait que décoller du papier peint représente un travail important. De plus, cela fait perdre beaucoup de temps. Mais le pire reste les résidus collés aux murs et qui deviennent de vraies plaies.

Ce sont ces résidus qui représentent le plus de travaux. Ne rien toucher et mettre une simple couche de peinture est donc la solution idéale pour chacun. Pour que le tout soit fait dans les normes, l’idéal est de toujours faire appel à un professionnel. Un expert sait ce qu’il faut faire, dispose des outils nécessaires et connaissent les techniques par cœur. Même si le coup est plus onéreux par rapport à des travaux effectués par vos soins, rien n’est plus plaisant que des services de très bonne qualité. De plus, votre peinture durera plus longtemps. Alors autant payer plus !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s