Tout savoir sur le salpêtre

Le salpêtre, signifiant littéralement « sel de pierre » en latin médiéval, est constitué de sels minéraux. Il se forme généralement à la base des vieux murs humides du fait de l’évaporation de l’eau. Il provoque beaucoup de dégâts qu’il est indispensable de le traiter dès son apparition.

Les facteurs d’apparition du salpêtre

Potassium nitrate

Le salpêtre peut se former sur n’importe quel matériau de construction. Il est surtout présent dans les pièces très exposées à l’humidité : la salle de bains, la cuisine, les caves et la fosse septique. On le reconnaît par la présence d’une poudre blanchâtre sur les murs. Quand ce dépôt blanchâtre s’accumule, des plaques épaisses et dures se forment.

Le salpêtre est dû notamment à une insuffisance de ventilation. L’humidité du sol va se propager dans les murs. C’est ce qu’on appelle habituellement : « la remontée capillaire ». Or, l’eau qui remonte est composé de sels minéraux. Lorsque la maçonnerie s’assèche, ces derniers se déplacent vers la surface afin de bénéficier de l’humidité de l’air ambiant. Ce qui engendre le dépôt blanchâtre sur les murs.

Lire la suite