Comment savoir la rondelle adaptée à votre pas de vis ?

Même si vous n’êtes pas un expert en bricolage, vous pouvez savoir que la rondelle est une pièce qui sert à faire tenir une vis. Sachez que toutes les rondelles ne sont pas identiques et leur fonction diffère selon leur forme.

Faisons un point sur cette pièce dans ce dossier, notamment sur le modèle que vous devrez prendre pour votre pas de vis.

La rondelle, connaissez-vous de quelle pièce il s’agit ?

Si le bricolage n’est pas du tout votre domaine, vous pouvez ne pas reconnaître la rondelle dans cette panoplie de pièce. Avant de vous indiquer quel modèle de rondelle il vous faut pour ce pas de vis, voyons d’abord la définition de la rondelle.

C’est une pièce mécanique de faible épaisseur que les bricoleurs utilisent pour le serrage et la fixation. La rondelle a été spécialement conçue pour supporter la pression occasionnée avec l’utilisation d’une vis.

Les professionnels peuvent vous parler de rondelle d’appui ou de rondelle de frein, mais peu importe le type de rondelle, elle sert principalement à protéger la surface de la pièce qu’il faut fixer ou serrer.

Elle contribue également à la bonne adhésion du système de fixation, car elle va bloquer la vis. Si pour cette fixation, vous utilisez une vis avec une tige filetée courte, la rondelle va amoindrir le risque de désolidarisation.

Dans ce travail de serrage ou de fixation, on met la rondelle entre la tête de la vis et l’écrou, ce qui va éviter le frottement entre ces pièces.

Les principaux types de rondelles

Dans cette grande famille des rondelles, on a deux catégories. D’un côté, on a les rondelles d’appui qui servent à l’appui et au support de la pression de la vis.

C’est ce type de rondelle qu’on rencontre le plus souvent. Dans cette catégorie, on distingue les rondelles cuvettes, les rondelles plates et les rondelles à portée sphérique.

D’un autre côté, on a aussi les rondelles de frein ou les rondelles de blocage. Son nom est assez clair : elles sont destinées à bloquer la vis.

Quand on parle de rondelles de blocage, il peut s’agir des rondelles freins élastiques comme les rondelles coniques ou Belleville ou des rondelles freins à dents comme les rondelles éventail ou les rondelles Grower.

  • La rondelle plate

Ce type de rondelle sert à limiter la friction faite par le boulon au niveau de la surface traversée. Grâce à la rondelle plate, on risque moins d’avoir des fissures ou des fendages, car on n’est pas obligé de mettre à fond l’écrou ou la vis.

On utilise surtout la rondelle plate pour fixer du bois ou du métal. Ceci dit, vous pouvez peut-être en avoir besoin dans des travaux de menuiserie, de mécanique ou de plomberie.

Dans la collection des rondelles plates, on peut trouver différents modèles, mais les plus rencontrés sont ceux en inox. Faites attention toutefois, car des rondelles en inox ne conviennent pas toujours à tous les travaux, notamment aux matériaux que vous travaillerez.

Vous devez également vérifier la taille de cette rondelle, car il y a des rondelles plates étroites, des rondelles plates de taille moyenne et plus large.

  • La rondelle Grower

Dans la variété des rondelles, les modèles Grower se reconnaissent par leur forme qu’on peut comparer à un ressort. Elles sont faites dans de l’acier inoxydable fendu.

Pour ce qui est de leur utilité, elles ont la même fonctionnalité que la rondelle plate, autrement dit, elles servent à répartir la pression faite par le boulon ou la vis sur le support de travail.

Cependant, la rondelle Gower se distingue par rapport à sa résistance lors du desserrage, ce qui fait qu’elle offre un système de sécurité supplémentaire comparé à la rondelle plate. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est plus adaptée à la fixation de vis pour métaux.

  • La rondelle ressort

Il s’agit d’un type de rondelle qui n’est pas très courant. On appelle aussi la rondelle ressort, la rondelle élastique ou la rondelle « Belleville ». « Belleville », cette autre appellation fait référence à son inventeur Julien Belleville.

Comme son nom l’indique, la rondelle ressort est une rondelle qui a cette fonctionnalité de « ressort ». On utilise la rondelle ressort quand on veut une faible flexibilité sous forte charge.

Elle peut être associée à différentes pièces pour arriver à la raideur qu’on veut pour l’ensemble de l’assemblage et de créer différents systèmes à raideur variable sur un même support de travail.

  • La rondelle éventail

Vous n’allez pas non plus avoir de difficultés à reconnaître la rondelle éventail, car comme son nom l’indique, elle a de petites dents sur la partie externe de son diamètre.

De par ses petites dents, la rondelle éventail s’ancre plus facilement sur le support, ce qui offre une adhérence optimale.

Mis à part cette adhérence, elle diminue également la raideur de la vis, ce qui fait moins d’endommagement sur le support de travail.

On utilise plus la rondelle éventail pour la fixation du métal, mais surtout pour les assemblages qui sont soumis à des vibrations ou des chocs. Vous pouvez également prendre une rondelle éventail pour le travail d’assemblage de matériaux plus fragiles comme la tôle ou le plastique.

  • La rondelle cuvette

Si vous utilisez des vis bois ou des vis métalliques à tête fraisée, c’est la rondelle cuvette qu’il faut prendre. Comme pour toute autre rondelle, elle sert à répartir la pression, mais elle assure aussi le côté esthétique de l’assemblage.

Si le matériau sur lequel vous travaillez ne peut pas être fraisé, vous pouvez également opter pour ce type de rondelle.

Bien choisir la taille de la rondelle

Pour vos travaux d’assemblage, que vous ayez pris des rondelles d’appui ou des rondelles de blocage, vous ne devez pas piocher les rondelles au hasard : il faudra faire attention à leur taille.

Le diamètre de cette rondelle doit correspondre à celui de la tige filetée. Ceci vaut aussi pour l’épaisseur de la rondelle. Avec une rondelle trop petite ou trop large, son rôle de fixation et de répartition de pression peut être remis en cause.

Entre les deux pièces à fixer, il doit y avoir assez d’espace pour la rondelle, car sans ceci, la longueur de la tige filetée risque d’être diminuée, ce qui va réduire l’adhésion de la rondelle.

Au rayon « visserie », vous pourrez trouver des rondelles dans différents matériaux, mais prenez celles qui conviennent le mieux au matériau du support. Les modèles en inox peuvent faire l’affaire, car ils sont « passe-partout » en permettant une utilisation tant en extérieur qu’en intérieur.

Bien l’installer

Si vous êtes bricoleur, vous n’allez pas avoir de complications pour ces travaux d’assemblage. Cependant, évitez de mettre la rondelle dans le mauvais sens.

En effet, certaines personnes peuvent se perdre : faut-il mettre la rondelle du côté du boulon ou de l’écrou ? La rondelle doit être mise du côté de l’écrou.

Pour ce travail d’assemblage, commencez par mettre la rondelle sur la vis. Vous pourrez par la suite introduire l’écrou avant le serrage. Pour ce serrage, selon la fragilité du support sur lequel vous travaillez, vous pouvez serrer manuellement ou avec une clé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s