Jardinage : l’utilisation du chlorate de soude

Pour entretenir votre jardin, le chlorate de soude semble être un allié idéal. Utilisé depuis des années pour éradiquer les mauvaises herbes, ce produit est toujours d’actualité partout en France. Néanmoins, vous devez faire attention pendant son utilisation. Il semblerait en effet que le chlorate de soude présente différents risques pour la santé des utilisateurs, renseignez vous donc pour vous protéger comme il le faut pour sauvegarder votre santé.

Chlorate de soude, qu’est ce que c’est ?

Pour commencer, vous devez savoir ce qu’est réellement le chlorate de soude. Il ne suffit pas de savoir que c’est une poudre blanche contenue généralement dans un pot de plusieurs kilos. Connaître sa composition chimique et son historique vous aidera à comprendre pourquoi aujourd’hui son prix est aussi exorbitant et pourquoi vous devez faire attention en l’utilisant.

  • Un concentré de NaCl03

Dit simplement, le chlorate de soude est un concentré de NaCLO3. Avant son traitement, il est loin de se présenter sous la forme d’une poudre blanche. Vous aurez plutôt une consistance cristalline assez poudreuse. Cette dernière est notamment soluble dans l’eau et peu résistante à la chaleur.

Après traitement, le chlorate de soude peut ressembler à du sel. Il a une couleur un peu jaune. C’est sous cette forme qu’il se présente généralement sur les plateformes de vente dédiées.

Pour information, le chlorate de soude a une température de fusion de 248 °C et une température d’ébullition de 300 °C environ. Il est soluble dans l’eau à 20 °C et possède une masse volumique de 2,5g.cm3.

  • Historique du chlorate de soude

Le chlorate de soude est depuis longtemps utilisé dans le domaine du jardinage. Il y a 20 ans, il faisait l’unanimité auprès des professionnels comme des amateurs en la matière. Aujourd’hui, les avis divergent sur le sujet. Et pour cause, ce produit serait dangereux pour la santé et présenterait trop de risque.

Afin de minimiser justement ces risques, les experts ont modifié au fil du temps les compositions des désherbants à base de chlorate de soude. De 99 % de poudre de NaCLO3, il est passé à 60 %. Ce qui a impacté bien sûr, le prix de vente de ce dernier. Il est devenu plus accessible pour les utilisateurs.

Ce n’est cependant plus le cas en France de nos jours. Et voici pourquoi.

  • Chlorate de soude : interdite à la vente en France 

À cause de sa dangerosité, le chlorate de soude est depuis peu interdit de vente en France. C’est en décembre 2009 que ce produit a été retiré de la vente par la commission européenne. Il semblerait en effet que les accidents et les explosions dus aux mélanges imparfaits sont toujours aussi nombreux, et ce, malgré la réduction du taux de NaCLO3 dans les désherbants.

Cette décision n’est pas très appréciée par tout le monde. Les experts en jardinage notamment sont nombreux à la contester et continuent de s’en procurer et d’en faire usage. En effet, le chlorate de soude présente aussi des avantages certains pour l’entretien des espaces extérieurs. D’ailleurs, certaines grandes marques partagent cet avis. Malgré cette décision des autorités, sur quelques plateformes dédiées, en quelques clics, vous pouvez toujours vous procurer le chlorate de soude en kilos, et ce, pour quelques dizaines d’euros seulement.

Comment utiliser le chlorate de soude ? 

Le chlorate de soude ne s’utilise nulle part ailleurs que dans l’entretien des espaces extérieurs. Et encore, vous devez respecter certaines normes d’utilisation pour assurer votre sécurité pendant la démarche. Focus.

  • Les endroits recommandés 

Le chlorate de soude est un désherbant non sélectif. En ce sens, malgré son efficacité contre les mauvaises herbes, vous ne devez pas l’utiliser à proximité de vos plantes. Il risquerait de les faire faner. On conseille plutôt l’utilisation de ce produit sur les allées, les gravillons, les terrasses ou les dallages, etc. Ce sont notamment des zones très prisées par les mauvaises herbes et où les fleurs n’ont généralement pas leurs place.

Aussi bien sur un terreau classique que sur du béton, le chlorate de soude a prouvé son efficacité. Il suffit d’une seule pulvérisation pour venir à bout des mauvaises herbes.

  • Comment réaliser le mélange ? 

Pour utiliser du chlorate de soude, vous devez réaliser le mélange. C’est d’ailleurs ce qui présente le plus de risque dans l’utilisation de ce produit. En effet, une erreur de calcul pourrait entraîner une explosion. Le chlorate de soude est un produit extrêmement sensible.

La préparation se fait à base d’eau. Pour 10 grammes de chlorate de soude, vous devez avoir au minimum 1 litre d’eau. Actuellement, sur les plateformes de vente en ligne,  les désherbants ne comptent, comme susmentionné, que 60 % de NaCLO3 au lieu de 99 %. Le but des grandes marques étant de vous garantir un peu plus de sécurité pendant les préparations.

  • Fréquence d’utilisation du chlorate de soude

Il suffit d’une seule pulvérisation pour traiter rapidement et pour plusieurs mois vos mauvaises herbes. En moyenne, vous n’en aurez pas pendant 3 à 6 mois après chaque pulvérisation. Vous n’aurez donc pas à en verser dans votre jardin fréquemment contrairement aux autres désherbants disponibles sur le marché.

Pour éviter les émanations ainsi qu’une trop forte exposition, on vous conseille d’investir non seulement dans un masque de protection, mais aussi dans un pulvérisateur. Les équipements nécessaires pour le versement du chlorate de soude ne coûtent que quelques dizaines d’euros sur les plateformes dédiées. En fonction de la taille des mauvaises herbes à traiter, 2 à 3 “pschitt” suffisent. Approchez le pulvérisateur aussi proche de la zone à traiter que possible. Pendant l’utilisation du produit, vous risquez d’être touché par la solution. Portez donc des gants pour un maximum de sécurité.

Procédez par zone en ratissant chaque cm2 de votre jardin. Ce n’est pas la peine d’être un expert en jardinage pour le faire.

Pourquoi utiliser le chlorate de soude ? 

Si certains sont unanimes pour ce qui est de l’efficacité du chlorate de soude c’est bien parce qu’ils en ont fait l’expérience. Ce produit peut être d’une grande aide dans bien des domaines en effet. Le point.

  • Son action désherbante

Le chlorate de soude est avant tout connu pour son action désherbante. C’est-à-dire qu’il aide dans l’enlèvement des mauvaises herbes. Il vous suffit d’en pulvériser sur les zones touchées pour que ces dernières fanent. Vous n’avez même pas à enlever les souches de mauvaises herbes. Elles disparaissent automatiquement, et ce, en quelques heures. Ce qui vous fera économiser énormément de temps dans l’entretien de votre espace extérieur.

Au fil du temps, le chlorate de soude se transforme en sels minéraux. Il ne présente donc pas de risque pour votre santé ni pour votre jardin, et ce, contrairement à ce que peuvent penser certains experts.

  • Le chlorate de soude pour le défanage de la pomme de terre

Vous avez un jardin botanique et non seulement ornemental ? Vous avez planté des pommes de terres ? Le chlorate de soude est un allié que vous ne devez pas sous estimé. Et pour cause, ce dernier est nécessaire dans le processus de défanage de la pomme de terre.

Il s’agit d’une démarche par laquelle vous devez faner les feuilles et les tiges de la pomme de terre afin d’en faciliter la récolte. En tant que désherbant non sélectif, le chlorate de soude est donc tout indiqué pour ce faire. Attention cependant à ne pas toucher les fruits de votre récolte pendant son utilisation.

Pour le défanage de la pomme de terre, vous devez agir près de 15 jours avant la date de récolte. Il suffit de quelques pulvérisations pour ce faire. Le chlorate de soude est bien plus rapide et plus pratique que les différents appareils de défanage imposants. Il est d’ailleurs aussi plus à la portée des jardiniers amateurs.

  • Les précautions à prendre pour verser le chlorate de soude

On aura beau dire que le chlorate de soude est facile à utiliser, il n’en demeure pas moins que vous devez agir avec minutie lors de vos pulvérisations.

Une tenue réglementaire est nécessaire avant de manipuler le chlorate de soude. Vous devez notamment vous couvrir avec minutie pour éviter toute exposition : gants étanches de jardinage, de préférence avec de longues manches qui couvrent jusqu’à votre coude ; un masque pour protéger votre bouche et votre nez ; une paire de lunettes de protection pour les yeux ; et une tenue que vous n’affectionnez plus tellement qui, en cas de tâches, ne vous manquera pas.

Couvrez vos plantes pour ne pas qu’elles se fassent toucher par cet herbicide. Les conséquences pourraient être terribles. Pulvérisez autour, presque au ras du sol pour minimiser les risques. Le chlorate de soude est un herbicide non sélectif. Il agit sur n’importe quelle plante verte.

Évitez de pulvériser par temps de pluie pour des raisons de sécurité.

Mais surtout, rangez bien votre produit quand vous n’en faites pas usage afin d’éviter que les enfants ou les animaux n’y accèdent facilement.

Les avantages du chlorate de soude

Les avis sur le chlorate de soude divergent. Si certains sont sûrs de sa dangerosité, d’autres insistent sur les avantages incontestables de ce produit, notamment dans l’entretien des espaces extérieurs.

  • Un résultat qui dure plusieurs mois

Avec le chlorate de soude par exemple, vous économisez du temps dans l’entretien de votre jardin, et ce, peu importe sa taille. En effet, un seul passage vous protègera des mauvaises herbes pendant 6 mois au maximum et 3 mois minimum.

  • La facilité d’utilisation

En outre, l’utilisation du produit est à la portée de tout le monde. Il s’agit d’un désherbant comme un autre que vous devez simplement pulvériser. Même les amateurs peuvent réussir la démarche. Non seulement cela prend moins de temps, mais les résultats se feront voir assez rapidement.

  • S’adapte à toutes les surfaces

Sachez que le chlorate de soude s’adapte aussi à toutes les surfaces. Il peut vous aider aussi bien dans l’entretien de vos parterres de fleurs que dans le nettoyage de votre terrasse en béton ou en bois. Il fonctionne aussi très bien dans les allées ainsi que sur les façades des immeubles.

Le chlorate de soude n’a plus à prouver son efficacité. Il ne sèche pas seulement les feuilles et les fleurs des mauvaises herbes. Il agit jusque dans la racine pour permettre une destruction totale de celle-ci.

  • Un désherbant qui ne coûte pas plus cher qu’un autre

Le chlorate de soude ne coûte pas plus cher qu’un autre. Le produit est vendu au kilo sur les plateformes dédiées. Vous devez réaliser le mélange avec de l’eau vous-même. Pour quelques dizaines d’euros, vous aurez un traitement efficace et rapide contre les mauvaises herbes, et ce, pour plusieurs mois.

Attention cependant, c’est un produit que vous ne devez pas laisser à la portée des enfants. En outre, à cause de sa sensibilité, vous devez vous assurer d’avoir les bonnes conditions de conservations dans votre espace de rangement.

  • Un produit écologique

Certains vont jusqu’à dire que le chlorate de soude est un produit écologique. Il est biodégradable. Comme dit précédemment, au fil des mois, il se transforme simplement en sels minéraux et s’incruste dans le sol pour nourrir vos plantes. Peu de désherbants chimiques peuvent se targuer de réussir un tel tour de force.

  • Pas plus risqué que les désherbants classiques

Pour nuire à la réputation du chlorate de soude, certains vont jusqu’à dire que c’est un produit toxique et dangereux. Mais l’est-il réellement plus que les articles proposés par les grandes marques dont les émanations contiennent énormément de produits chimiques et qui pour leurs parts ne sont pas biodégradables ?

Les inconvénients du chlorate de soude

Toutefois, dire que le chlorate de soude est un produit parfait serait un mensonge. Il y a tout de même quelques inconvénients à prendre en compte.

  • Chlorate de soude : un désherbant non sélectif

Par exemple, le chlorate de soude est un désherbant non sélectif. C’est un fait ! C’est-à-dire qu’il peut faner les mauvaises herbes, mais également vos fleurs et vos plantes d’ornement. Si vous ne savez donc pas l’utiliser, vous pourriez avoir l’effet inverse que celui recherché dès le départ du projet : embellir le jardin.

Pour éviter tout incident sur les autres plantes de votre jardin, il faut agir avec minutie. Notamment, rapprochez le plus possible le pulvérisateur de vos mauvaises herbes.

  • Ultra polluant selon certains

Certains insistent sur la toxicité du produit. D’ailleurs pour pallier à ce risque et éviter toute longue exposition, on vous conseille de porter les tenues adéquates autant pendant la pulvérisation que pendant la réalisation du mélange.

Par ailleurs, le chlorate de soude est avant tout un produit chimique. Il ne faut, entre autres, pas l’utiliser pendant la saison de pluie. Et pour cause, les ruissellements d’eaux peuvent emporter les produits dans les canalisations, les rivières et les étendues d’eau et peuvent être ingérés par des animaux ou réinjectés dans les systèmes de distribution d’eau. Ceci présente bien évidemment des risques de contamination importants.

  • Dangereux si vous ne respectez pas les consignes d’utilisation

Si l’on a pensé à réduire le taux de NaCLO3 dans les herbicides à base de chlorate de soude, ce n’est pas pour rien. C’est un produit toxique selon certains. On ne peut le nier. D’ailleurs, les grandes marques qui proposent encore ce dernier doivent avertir les utilisateurs en mettant des indications et des motifs sur leur étiquette.

Pour éviter tout accident, vous devez respecter les consignes d’utilisation du chlorate de soude. Ne dépassez pas les normes indiquées pour le mélange. Agissez avec minutie, car vous travaillez avec un produit instable. Choisissez un endroit dont vous pouvez contrôler la température et l’humidité.

  • Un prix exorbitant dû à sa rareté

Comme le produit est interdit à la vente depuis 10 ans en France, on peut considérer que le chlorate de soude est illégal. Il devient rare sur le marché. Mais certains réussissent encore à s’en procurer. Bien évidemment, à cause de cette situation, le prix du chlorate de soude a augmenté. Si auparavant, on pouvait compter 15 euros pour 5 kg de chlorate de soude, aujourd’hui pour 10 euros, vous n’avez droit qu’à 1 kg de poudre.  Tout dépend aussi de la marque du produit que vous avez choisi.

En tous les cas, le prix de ce désherbant reste toujours plus attractif que celui des autres herbicides autorisés proposés par les grandes marques. En version liquide ou en poudre, ces articles ne sont pas non plus plus efficaces et ne durent pas plus longtemps. Les effets sur votre jardin prennent en moyenne 2 semaines et vous devez vous lancer dans une nouvelle pulvérisation. Ce qui est loin d’être pratique.

  • Un herbicide explosif

Enfin, il ne faut pas oublier que le chlorate de soude est aussi un explosif. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui ont poussé les autorités à en interdire la vente. Certains jeunes français s’en sont servis pour créer des pétards et des explosifs. C’est un procédé chimique qui n’est pourtant pas à la portée de tout le monde. Il faut bien gérer la température du mélange et les taux de condensation pour ce faire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s