Qu’est-ce qu’une bande d’étanchéité ?

L’humidité est le principal ennemi des différents éléments constitutifs de la maison (isolation, structure, etc.). Sous son action, la peinture se détache. Les enduits sont endommagés et tombent. Les parquets, les planchers et les lambris pourrissent. Les meubles et tous les objets qui se trouvent dans le logement risquent de se détériorer rapidement, etc. Les sources d’humidité sont diverses. Elle peut être causée par un revêtement de mauvaise qualité. L’eau pénètre ainsi jusqu’à l’intérieur. Les salles d’eau et la cuisine sont aussi souvent exposées à l’eau. Elles sont donc une source importante d’humidité si aucune mesure n’est prise pour s’en prémunir.

Pour lutter efficacement contre l’infiltration d’eau, la construction doit être étanche. L’étanchéité peut se définir comme l’ensemble des moyens mis en œuvre pour mettre un bâtiment à l’abri de l’humidité. Parmi les différentes méthodes utilisées, il y a par exemple la pose d’une bande d’étanchéité.

Définition d’une bande d’étanchéité

Une bande d’étanchéité est un revêtement élastique à coller sur des petits éléments de couverture (les cheminées, les lucarnes, …) ou des jonctions dans les salles de bain, afin d’assurer leur étanchéité. Elle est vendue en rouleau. Sa taille varie entre 10 et 30 cm. La bande d’étanchéité se décline en différents matériaux : aluminium laqué polyester, cuivre, PIB, etc. Elle est également disponible en différentes couleurs. Très résistante, elle peut résister à une température allant jusqu’à 80°C. Elle ne craint pas les ultraviolets. Tous les supports peuvent l’accueillir : ardoises, tuiles, PVC, métal, bois, fibres-ciment, …

La bande d’étanchéité est, la plupart du temps, adhésive. Cependant, il existe sur le marché des modèles qui se collent grâce à une colle spéciale.

Il est à noter que la bande d’étanchéité est différente du rouleau ou de la membrane d’étanchéité. La bande d’étanchéité est destinée à couvrir une petite surface dans le cadre d’une réparation, alors que ces derniers servent à assurer l’étanchéité de l’ensemble d’un espace. Très facile à utiliser, sa pose doit toutefois être correctement réalisée pour une efficacité optimale.

Comment poser une bande d’étanchéité ?

Quel que soit le support, les étapes de pose d’une bande d’étanchéité sont pratiquement les mêmes.

La préparation du support

Cette opération est capitale. C’est d’elle que dépendra le rendu final de la bande. Un support bien préparé est également synonyme d’une meilleure étanchéité.

La surface doit ainsi être nette, propre et sèche avant la pose de ce dispositif d’étanchéité. Vous devez donc dépoussiérer et dégraisser si nécessaire, pour éviter l’interposition des petites particules entre la zone de pose et la bande. Un support sale formerait des bulles d’air et risquerait de rompre l’adhérence, ainsi que l’étanchéité.

Assurez-vous bien également que la surface soit bien plane. Si elle présente des pores, des dépressions ou de petites aspérités, il est recommandé d’appliquer préalablement un primaire d’accrochage. Ce dernier doit être complètement sec avant l’installation de la bande. En général, le temps d’attente est au minimum 1 h. Cependant, il peut varier selon le modèle de bande d’étanchéité choisi.

La mesure et la découpe de la bande d’étanchéité nécessaire

Il s’agit de mesurer la longueur de la bande utile pour le recouvrement. Découpez-la ensuite aux dimensions requises. Vous pouvez tracer des repères à l’aide d’un crayon si vous en avez besoin.

La pose de la bande

Si votre bande d’étanchéité est adhésive, retirez doucement le film protecteur qui recouvre la partie adhésive, tout en apposant la bande sur le support. Pendant ce temps, veillez à bien maroufler votre dispositif d’étanchéité, en effectuant des mouvements partant de l’intérieur vers l’extérieur. L’objectif du marouflage est de faire disparaître les bulles d’air. Vous devez faire comme indiqué jusqu’à ce que toute la bande soit posée.

Une fois que c’est fait, assurez-vous que les extrémités se tiennent bien pour que particules et eau ne puissent pas y pénétrer.

Il est possible de peindre la bande d’étanchéité. Faites, cependant, attention à la peinture que vous employez. Certains types de solvants présents dans la peinture sont incompatibles avec les éléments constitutifs de la bande d’étanchéité.

Si vous devez chevaucher deux dispositifs d’étanchéité, le recouvrement doit avoir une dimension de 10 cm x 5 cm.

Evitez d’effectuer la pose de la bande à une température inférieure à 5°C ou supérieure à 30°C.

Enfin, si vous voulez la stocker, mettez-la dans un endroit sec, à l’abri de l’humidité. Il est préférable, dans ce cas, de la conserver dans son emballage d’origine.

La bande d’étanchéité : où en trouver et à quel prix ?

Elle est accessible en toute facilité dans les magasins de bricolage et d’équipements. Il existe également un large choix de bandes d’étanchéité sur internet.

Pour ce qui est du prix, une bande non tissée adhésive coûte à peu près 15 euros.

Ce produit ne suffit pas à lui seul à assurer l’étanchéité d’une douche ou d’une toiture. Il va falloir utiliser d’autres moyens pour donner à une surface donnée une étanchéité optimale.

Comment rendre une douche étanche ? 

Tout d’abord, il est important de souligner que le carrelage ne protège pas la douche contre l’humidité. Il peut toujours y avoir des infiltrations d’eau, surtout au niveau des joints après une fissuration de ceux-ci. Une douche étanche dispose d’une protection à l’eau en-dessous du carrelage. Pour la salle d’eau, si ses cloisons ont été fabriquées avec un matériau hydrofuge, il n’est pas nécessaire de mettre une protection sous le carrelage. Seuls les pieds des cloisons ont besoin d’une protection renforcée.

Voici 4 solutions pour protéger efficacement votre douche contre les infiltrations d’eau.

  • Utiliser une plaque de plâtre hydrofuge à joints protégés

Les plaques de plâtre sont utilisées pour cloisonner les murs de la douche d’un habitat. Elles doivent être hydrofuges d’une part, et d’autre part, jointoyées avec un joint hydrofuge et une bande d’étanchéité. Vous pouvez, après leur installation, poser le carrelage avec le même enduit.

  • Des panneaux et des receveurs prêts à carreler

Ce système est très efficace pour assurer l’étanchéité d’une douche. Il est relativement cher. En contrepartie de l’argent que vous avez déboursé, vous aurez un produit facile à mettre en place.

Il est vivement conseillé de choisir des panneaux et des receveurs prêts à carreler de qualité. En d’autres termes, assurez-vous bien que les produits soient denses, durs et signés par leur fabricant. Soignez également leur pose, notamment au niveau des liaisons entre les plaques (joint ou bande d’étanchéité).

Les receveurs prêts à carreler sont constitués d’une mousse de polystyrène extrudé. Ils sont disponibles en dimensions et formes différentes (rectangulaires, carrés, ronds). Si vous avez besoin d’en ajuster les dimensions, utilisez une scie égoïne.

Les panneaux prêts à carreler se déclinent en plusieurs épaisseurs. Ils n’ont aucunement besoin de produits supplémentaires. Cependant, pour assurer une étanchéité optimale, vous devez impérativement suivre les prescriptions du fabricant.

  • Une douche étanche grâce au SEL

SEL est le diminutif de Système d’étanchéité Liquide. Il convient très bien aux parois verticales de la douche. Il est aussi adapté au sol d’une douche à l’italienne ayant une forme de pente maçonnée.

Après polymérisation ou séchage, ce système forme un film étanche, habillant les surfaces verticales et horizontales de la douche. Pour son application, mettez directement deux couches croisées sur les parois de la douche (enduit de mortier, mortier, béton, etc.). Le SEL est résistant et élastique, vous pouvez même mettre du carrelage dessus. Cependant, choisissez bien la colle à carrelage utilisée. La colle « flex » est la plus adaptée. Évitez, par contre, les colles en pâte. Le séchage de ces dernières se fait par évaporation d’eau. Il se pourrait donc qu’il soit très long.

Le système d’étanchéité liquide est très efficace pour prévenir les infiltrations d’eau, même en cas de fissure des joints du carrelage. Cependant, pour pouvoir remplir ce rôle, sa pose doit se faire avec le plus grand soin.

  • Se servir d’une membrane ou d’une natte d’étanchéité

Tout comme le SEL, la natte ou membrane d’étanchéité assure l’étanchéité du sol et des murs de la douche. Elle permet également la pose d’un carrelage par dessus. Ce système est, le plus souvent, utilisé dans les douches en forme de pente maçonnée.

Posée sur le sol, il est possible de prolonger la membrane d’étanchéité sur les murs, avec une hauteur de 50 cm au minimum. Faites attention, toutefois, aux points singuliers. Vous devez découper la natte au niveau du caniveau ou du siphon et poser le vidage, en respectant les prescriptions du fabricant. Si cette technique vous semble complexe, optez pour des nattes qui intègrent le siphon.

Les membranes d’étanchéité se fixent à l’aide d’un mortier-colle. Vous pouvez utiliser les restes de ce mortier pour poser le carrelage sur les nattes.

  • Les SPEC et leur utilité

Les Systèmes de Protection à l’Eau sous Carrelage ou SPEC sont destinés à la protection des parois verticales de la douche. Ils ne rendent pas, pour autant, ces zones étanches. De nature poreuse, il est déconseillé de les utiliser sur une surface horizontale.

Moins coûteux que le système d’étanchéité liquide (SEL), vous pouvez utiliser le SPEC pour les parois verticales, si votre budget est serré. Privilégiez le SEL pour le receveur de votre douche. Pour les cloisons, il est conseillé de mettre des plaques de plâtre non hydrofuges. Enfin, posez sur les points “à risque” des bandes d’étanchéité.

Comment étanchéifier son toit ? 

La toiture, comme la douche, doit impérativement être étanche, puisqu’elle est souvent exposée à l’humidité et au vent. L’étanchéisation du toit ne permet pas seulement d’éviter l’infiltration de l’eau de la pluie, elle permet également de faire des économies d’énergie. Une toiture étanche est, en effet, une toiture bien isolée. Il n’y a donc aucune déperdition de chaleur et le chauffage travaillera moins fort.

La bande d’étanchéité pour la toiture est surtout utilisée dans le cadre d’une réparation sur une petite surface moins étanche. Pour étanchéifier votre toit, voici plusieurs solutions que vous pouvez adopter.

  • L’ITE : très efficace pour rendre le toit étanche à l’air

L’Isolation Thermique par l’Extérieur ou ITE est le moyen le plus performant pour diminuer les ponts thermiques. L’isolant se pose suivant l’un des deux procédés suivants :

– La technique du sarking : c’est la méthode appropriée pour étanchéifier les toitures inclinées jusqu’à 900 mètres de hauteur. Dans ce cas, l’isolant se pose à l’extérieur par couches successives, entre la couverture et la charpente.

– Le panneau autoportant : il est constitué d’un support de couverture, d’une couche isolante et d’une sous face décorative.

  • Rendre le toit étanche à l’eau

Il existe plusieurs moyens pour assurer l’étanchéité d’une toiture à l’eau. Son choix doit dépendre du type de votre toit. Il est porté à votre information que les normes d’herméticité des toits plats sont prévues par les Documents techniques unifiés ou DTU 43-1 à 5. Pour les toits pointus, ils sont soumis au DTU 40-41 à 46.

  • La toiture traditionnelle avec pente

Les tuiles sont très performantes contre le problème d’humidité. Ces revêtements, recouverts, autrefois, les uns sur les autres, s’emboîtent aujourd’hui entre eux, grâce à un système de rainures moulées.

Votre toit sera à l’abri des fuites d’eau si vous ajoutez un écran de sous-toiture. Il s’agit d’un film qui se place sous la couverture et forme ainsi un vide d’air. Ce produit innovant récupère également les eaux infiltrées et conduit celles-ci vers la gouttière. Il existe 3 types d’écran de sous-toiture :

– L’écran HPV ou écran haute perméabilité à la vapeur : il offre à la toiture une étanchéité, non seulement à l’eau extérieure, mais également à la vapeur d’eau intérieure. C’est un écran isolant.

– L’écran non respirant : il est composé d’une matière synthétique ou d’un bitumeux. Imperméable à l’eau venant de l’extérieur, cet écran ne protège pas contre la vapeur d’eau venant de l’intérieur.

– L’écran réfléchissant : comme son nom l’indique, cet écran a une capacité réfléchissante renvoyant les rayons infrarouges hors de la maison. Il est souvent installé dans les combles afin de limiter la chaleur estivale.

  • La résine

Ce type d’étanchéité est très facile à poser. Il suffit de l’étaler en deux couches à l’aide d’un rouleau, comme une peinture. C’est la solution la plus pratique pour rendre étanche les raccords.

  • Une étanchéité photovoltaïque pour les toits photovoltaïques

Elle est vendue en rouleaux et s’étale directement sur les toits photovoltaïques.

  • L’étanchéité multicouche

Il s’agit d’une superposition de plusieurs couches d’armatures bitumées. Sa mise en place doit suivre un protocole nommé « protocole de croisement des couches ».

  • Étanchéifier un toit plat avec des végétaux

En plus de la résine et de l’étanchéité multicouche qui conviennent très bien à une toiture plate, il existe une autre technique réservée particulièrement à ce type de toit. Il s’agit de construire une toiture terrasse avec végétation. Cette technique est faite pour vous si vous cherchez une solution plus écologique. Cependant, il est impératif de vérifier si la structure puisse supporter le poids d’un tel dispositif.

Les végétaux régulateurs thermiques s’adaptent aux toits plats ou à pente légère. Ils absorbent environ 99 % de l’eau sur le toit. Ils forment également une meilleure protection contre la chaleur et le froid excessif.

  • Utiliser une peinture imperméabilisante

Aussi appelé hydrofuge coloré, ce revêtement spécial possède une forte capacité d’adhérence s’il est posé sur un support sec ou légèrement humide avant son séchage. Il est, en effet, constitué de copolymères acryliques élastiques, lui permettant d’être totalement étanche après le séchage.

La peinture imperméabilisante résiste aux variations climatiques, ainsi qu’aux rayons ultra-violets. Elle a également une propriété microporeuse, permettant au toit de respirer. Certains de ces produits contiennent même un fongicide, évitant ainsi la propagation de moisissures et de mousses.

Si vous voulez personnaliser votre toit et concevoir des effets décoratifs, sachez que la peinture imperméabilisante est disponible en de couleurs variées (gris anthracite, marron, rouge, etc.).

Confier étanchéification de son toit à un professionnel

Étanchéification de sa toiture exige un travail minutieux. Si elle n’est pas faite dans les règles de l’art, les fuites peuvent entraîner des dégâts majeurs. Il s’agit également d’un travail en hauteur et donc dangereux pour une personne qui n’est pas habituée à ce genre d’opération.

Par ailleurs, cette tâche requiert préalablement une longue préparation, notamment l’enlèvement de la mousse. Le support doit, en effet, être sain, lisse et propre avant d’être étanchéifié.

Un professionnel saura effectuer tous ces travaux dans les règles de l’art. Il connaît très bien la technique d’application des divers produits d’étanchéité. Il sait comment protéger les éléments de la toiture, comme les ouvertures vitrées. Il appréhende les différentes conditions climatiques et atmosphériques requises pour la pose des produits. Enfin, il peut intervenir en amont afin d’éviter d’éventuelles fuites de votre toiture et offrir un service de surveillance en guise de garantie de l’efficacité de son travail. Outre sa compétence technique, il possède également le matériel requis pour étanchéification.

Faire une vérification régulière de l’étanchéité de sa toiture en prévention des dégâts

Cette vérification doit se faire au moins une fois par an. Vous pourrez ainsi agir à temps, en utilisant par exemple une bande d’étanchéité pour couvrir une zone non étanche. Un trou, un affaissement ou une déformation doivent vous alerter sur l’état de votre toiture. Profitez de ce moment pour nettoyer toute source d’infiltration d’eau : filtres de ventilation, gouttières, raccords de cheminée etc.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s