Quelles sont les dimensions d’une porte intérieure ?

porte fermée

Lors des travaux de construction, certains points que l’on juge être des détails sont en fait des points très importants. On ne peut pas tout simplement entamer des travaux et poser des portes de n’importe quelles dimensions. Il y a des normes à suivre et pouvant être variables en fonction des besoins. Ces normes sont imposées de façon à obtenir des dimensions standards. Dans cet article, nous vous les indiquons selon les circonstances, besoins  et les cas particuliers s’il y en a.

La taille standard

Il existe les tailles standards qui suivent la norme homologuée NF P 01-005. Cette norme donne des dimensions variables mais seulement au niveau de la hauteur. En la suivant, la porte d’entrée est à 2m15 alors que pour une porte intérieure il faudrait prévoir 11 cm de moins soit 2m04. Pour cette même norme, les autres références restent statiques sur le reste des dimensions. Nous avons donc : des vantaux dont la largeur doit être comprise entre 63 et 93 cm, l’épaisseur est comprise entre 2.9 et 40 cm. Pour ce qui en est  de la hauteur, elle a été indiquée plus haut mais il faut juste qu’elle dépasse les deux mètres.

La largeur : la largeur d’une porte n’est jamais choisie au hasard. Il faut prendre en compte plusieurs facteurs. Parmi eux et le plus important est l’espace utile pour une bonne ouverture de la porte en question. Les largeurs de porte les plus conseillées sont de 63, 73, 83, et 93 cm. Vous pouvez donc adopter n’importe quelle dimension sur la largeur. Depuis peu cependant, les nouvelles constructions adoptent des matériaux plus innovants. Et en parallèle, certaines largeurs sont plus appréciées de d’autres. C’est par exemple le cas des constructions BBC. Elles sont plus récentes et adoptent des portes d’intérieur de 83 cm. Cette largeur n’est pas une norme en soi mais elle est tellement utilisée dans les constructions de type BBC qu’elle est devenue le standard qu’il faudrait suivre. De plus, cette largeur permet le passage d’un fauteuil roulant.

La hauteur : comme il a été mentionné plus haut, la hauteur standard dépasse les deux mètres. Et pour une porte d’intérieur elle fait 2.04 m. En fait c’est le minimum autorisée. Il ne faut donc pas afficher moins. Si une dimension définie a été adoptée lors de la construction, cette même dimension est à garder (ce qui est le plus conseillé d’ailleurs) lors des prochaines rénovations.

porte ouverte

Les portes à deux vantaux

Toutes les portes ne sont pas du même type, même celles d’intérieur. Ici, on parlera surtout des portes à deux vantaux. Il faut dire tout de même que ces portes ne sont pas très courantes. Mais elles sont quand même vendues dans certaines enseignes. Les dimensions pour ces portes sont : 204 sur 126 cm lorsqu’il est question de vantaux inégaux. Et lorsqu’ils sont égaux, il faut alors adopter du 204 sur 146 cm. Ces mesures sont des mesures standards. Si elles ne cadrent pas avec vos portes intérieures alors c’est évident que votre porte n’est pas du tout standardisée.

Le cas des problèmes de bâti

Dans certains cas, il est possible que le bâti déjà existant ne suive pas les normes standards. Il y a alors un problème : comment faire pour que cela s’adapte à la norme étant donné que ce type de bloc de porte est de dimensions différentes ? Pas de panique, des solutions et techniques de remodelage existent pour qu’une porte standard s’adapte à ce type de bloc de porte.

Solution numéro un : dans le premier cas, il se peut que le bloc se rapproche des tailles standards d’une porte. Une aubaine quand même car il suffit tout simplement de faire une recoupe facile pour que le tout s’adapte facilement. La recoupe est assez facile et vous pouvez la faire vous-même. Ou si vous hésitez sur les bons gestes, renseignez vous sur Youtube par exemple.

Solution numéro deux : le plus simple aussi si vous n’êtes pas du tout bricoleur c’est de faire faire une porte sur mesure adaptée au bloc. Ce qui est tout à fait possible même pour une porte d’intérieure.

Solution numéro trois : si les deux solutions proposées ne marchent pas ou si vous n’êtes pas enclin à les adopter, il suffit tout simplement de mettre des impostes ou encore des tierces pour l’adaptation de la taille de la porte. Cette dernière solution est moins coûteuse si vous faites le compte. De plus, elle permet d’apporter de la luminosité à l’intérieur de votre maison.

Le cas d’une porte pour handicapé

Depuis le début de l’année 2010, L’Etat a considéré le cas des handicapés et leur accessibilité à travers les portes. Cela se base surtout sur leur possibilité accès dans les appartements et maisons. Ici, on considère tous les types d’handicapés. De ce fait tous les logements doivent avoir une structure telle qu’ils puissent donner l’accès aux personnes handicapées incluant les portes intérieures. Et c’est la largeur qui est au centre de toutes les attentions. Dans ce cas, il faut que les handicapés puissent circuler librement dans les logements.

porte sécurisée

La largeur de porte intérieure adaptée pour les handicapés : le minimum est de 83 cm comme pour le cas des constructions BBC. C’est assez large pour qu’une personne en fauteuil roulant puisse passer librement. Le passage utile doit être de ce fait égal ou supérieur à 77. cm

Dans cette même perspective, il faut que qu’il y ait un espace de manœuvre autour de la porte. Cet espace permet à la personne en fauteuil roulant de faire plusieurs gestes en toute autonomie.

Règles à respecter pour une porte intérieure adaptée aux handicapés

Il s’agira surtout de portes intérieures franchissables par tous. On y inclura donc les handicapés car ces personnes ne peuvent effectuer certains gestes ni passer si la porte est trop petite. De ce fait il existe des règles à suivre impérativement. Et on ne se cantonnera pas seulement aux logements personnels. Ces règles incluent les commerces, lieux de travail, etc. Ces dites règles sont les suivantes :

L’espace de manœuvre : on prendra surtout le cas des personnes en fauteuil roulant. En effet, lors d’un demi-tour par exemple, il faut plus d’espace. Et c’est l’espace de manœuvre en question. Il faut que la personne puisse faire un manœuvre des deux côtés de la porte.

La largeur de passage : c’est la largeur minimum qu’il faut pour que la personne puisse passer sans aucun problème. Elle est aussi appelée la largeur utile. Comme dit précédemment, elle est de 83 cm.

Poignée et serrure : il faut que l’effort fourni par la personne en actionnant le poignet soit inférieur à 5 kilos.

Notez toutefois que la pose de ce type de porte ne se fait pas n’importe comment car il faut faire appel à des professionnels dans le milieu. Car outre les dimensions déjà avancées, il faut aussi prendre en compte les types de portes  comme avec contrôle d’accès, celles vitrées ou encore les portes sas d’isolement. Des organismes spécialisés disposent de toutes les informations nécessaires à la mise en place de ce type de porte.

Le cas des rénovations et des installations

Nous prendrons le cas des anciennes maisons. En effet il existe des maisons très anciennes mais qui sont quand même en très bon état. Dans ces maisons, les portes intérieures sont restées intactes surtout si elles sont faites à partir de bois massif qui dure à travers le temps. Dans certains cas, il est conseillé de standardiser ces portes car bien souvent ce n’est jamais le cas. Et pour des travaux complets, des propriétaires passent par des rénovations pour donner plus de l’allure à la maison en général. Pour cela, il faut tout simplement avoir des dimensions standards adaptées pour le bloc de porte et la porte en question. Après, il faut faire appel à des professionnels pour les nouvelles installations.

La pose d’une porte intérieure neuve est une autre affaire. Pour la pose, il faut surtout prendre en compte le bloc de porte et la porte. La pose suit alors les normes des nouvelles constructions. Si le bloc de porte est usé alors il faut passer par un renouvellement général. Il faut donc prendre des mesures bien distinctes dont la hauteur de la porte comprenant la hauteur tableau extérieur et la hauteur totale intérieure, la largeur de la porte dont la largeur tableau extérieur, la largeur totale intérieure et l’épaisseur de la feuillure.

Pour ce qui est de la rénovation, c’est un peu différent. On parlera surtout d’une pose de porte, car dans ce genre de cas, le bloc de porte est gardé. Il faut que le bâti reste intact on prendra alors en note les détails suivant pour la nouvelle porte intérieure standardisée : hauteur de la porte (ouverture, passage et hauteur en fond de feuillure) et largeur (passage, fond de feuillure, profondeur de feuillure, épaisseur de l’ancien bâti).

porte standard

Dans tous les cas cependant, il faut quand même savoir prendre les mesures des portes intérieures. C’est plus pratique si vous voulez en changer. Et l’outil qu’il faut est un mètre à mesurer. Il faut après procéder de la manière suivante :

Nous avons vu le premier cas où nous n’avons pas besoin d’enlever le bâti. Dans ce cas, le but est de changer tout simplement le battant. Enlevez le battant de la porte intérieure pour pouvoir prendre des mesures.

C’est après que l’on commencera à prendre les mesures dans le bâti même. De ce fait, mesurez la hauteur en considérant la feuillure et faites une seconde mesure sans la considérer cette fois-ci. Il faut en faire de même avec la largeur de la porte. Dans la prise de mesure, il faut la prendre en trois points différents. Prenez en compte qu’il s’agit ici de prendre les mesures de la porte et non des contours de la porte c’est-à-dire les dimensions du bloc de la porte ou le bâti.

Choix de la  taille d’une porte intérieure  standardisée

Comme il a été évoqué au début de cet article, les dimensions d’une porte neuve standards sont très variables. Néanmoins, on les a présentées de façon très précise. Pour des personnes en pleine construction, le problème se pose alors sur le choix de la taille. Donc en neuf, l’équipement nécessite quand même un minimum de réflexion. Le choix de la taille d’une porte intérieure a un impact important. Ce choix contribue à la praticité de la porte. Notez que si vous prenez une porte trop petite, vous aurez gagné certes de l’espace mais certains objets ne pourront pas passer : meubles, etc. Voici quelques indications indispensables :

63 ou 73 cm : ce sont les largeurs les plus petites et généralement elles ne laissent passer que des personnes.

83 et 93 cm : ces portes sont plus larges. Ce sont celles que l’on adopte pour les constructions BBC. Elles laissent passer les fauteuils roulants. Elles permettent également que les meubles passent facilement ainsi que l’électroménager.

126 et 146 cm : ici, on parlera surtout de porte double. Etant donné cette largeur, on peut y faire passer des meubles plus imposants.

Prenez en compte qu’une porte intérieure de largeur moins importante vous aidera à gagner de l’espace. Mais après quelque temps, vous allez peut-être regretter ce choix.

La porte intérieure sur mesure

Les normes standards pour les portes intérieures ne sont pas obligatoires. Il est donc tout à fait normal que vous optiez pour des dimensions sur mesure. Diverses raisons peuvent vous pousser à opter pour ce type de porte intérieure : les contraintes architecturales ou encore pour des résultats esthétiques différents. Dans ce cas, le choix n’appartient qu’au propriétaire. Mais même si vous voulez vous démarquer des autres personnes, il est toujours conseillé d’adopter les dimensions standards. Cela vous facilitera la vie si vous devez un jour remplacer votre porte intérieure. De plus, le coût sera sans doute moins important.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s