Comment changer un fusible ?

fils et fusible

Faisant partie des éléments de sécurité dans un circuit, le fusible est monnaie courante dans le domaine de l’électricité domestique. Au même titre, son remplacement est aussi une opération habituelle que chacun, possédant un côté un peu bricoleur, peut effectuer. Voyons de plus près alors ce qu’est un fusible, comment il fonctionne et enfin comment le changer en cas de panne.

Le fusible

  • Qu’est-ce qu’un fusible et comment il fonctionne ?

Le coupe-circuit à fusible, plus communément connu sous le nom de fusible tout simplement, est un dispositif utilisé pour assurer la sécurité d’un circuit électrique. Son utilisation vise à interrompre la conduction du courant électrique en cas de surtension ou de court-circuit. Ce qui assure le fonctionnement même d’un fusible est un petit fil métallique conducteur, enveloppé ou non dans un isolant, qui fond en cas de surtension.

L’intensité maximale que peut supporter le fusible est définit par son calibre. De ce fait, dans le cas où un courant possédant une valeur supérieur au calibre supporté le traverse, le fils fond alors. Ce phénomène coupera donc le courant, le circuit étant ouvert.

  • Les différents types de fusibles

On distingue généralement trois formes de fusibles. La première forme est le fusible cylindrique en verre. On rencontre souvent ce modèle à l’intérieur des prises ou encore sur les tableaux électriques. Le filament métallique le traversant est bien visible à travers le verre. La seconde est le fusible cylindrique en céramique. Il est utilisé fréquemment dans les circuits électriques. La dernière est le fusible à languette ou fusible à lame. Son utilisation la plus courante est pour l’automobile. Il est installé dans le système de démarrage plus précisément.

Suivant le type de protection qu’offre un fusible, on peut le classifier en 4 catégories.

  • Le fusible gG, ou gL suivant l’ancienne norme allemande, est celui le plus utilisé en électricité domestique. Il assure la protection thermique des récepteurs.

Le terme gG désigne les fusibles qui sont conformes aux normes internationale IEC 60269-2-1 et normes allemandes DIN VDE 0636 partie 201, qui sont les normes en vigueur actuellement.

  • Le fusible aM ou accompagnement moteur assure, quant à lui, la protection des moteurs au lieu de celle des récepteurs. Il est efficace pour la protection de la surintensité mais n’est pas conçu pour protéger face à la surcharge.
  • Le fusible uR ou ultra-Rapide est celui auquel on a recourt pour la protection contre le court-circuit.

multimètre

On peut aussi classifier les fusibles en fonction de leur temps de réponse, c’est-à-dire par rapport au temps qu’il met pour ouvrir un circuit lors du passage d’un courant dix fois plus grand que le courant nominal.

  • Le temps de réponse est de 1 ms pour un fusible de type FF ou ultra-rapide (very fast en anglais).
  • Un fusible rapide (fast en anglais), de type F, met 1 à 10 ms pour réagir.
  • Ce temps est de 10 ms à 100 ms pour un fusible de type T (retard).
  • Le dernier type est le fusible à haut pouvoir de coupure ou HPC. Il réagit face à une intensité de courant de 100 kA.
  • Les rôles d’un fusible

Il est dit plus haut que le fusible assure la protection du circuit, mais comment cela ? En fait, en cas de surintensité, de surcharge ou de court-circuit, le fusible se porte garant que le circuit électrique reste intacte après l’un de ces problèmes. Il assure aussi la sécurité des équipements. En effet, comme il agit très rapidement, il limite aussi les dégâts que pourrait causer un court-circuit sur les appareils qu’il protège. Cependant, dans les circuits modernes, il est de plus en plus remplacé par les disjoncteurs. En effet, un fusible ne peut être utilisé qu’une seule fois. Dès que le fil en métal a fondu, il faudra alors remplacer le fusible sans pouvoir faire des réparations. Contrairement au disjoncteur, on ne pourra pas le réarmer et il est non réutilisable. Bien que le prix d’un fusible ne soit pas très cher, il faut admettre que ce sont les remplacements fréquents qui posent problème.

Les pannes de fusibles

  • Cause des pannes de fusible dans une installation domestique 

Il est à savoir qu’un fusible ne saute jamais sans raison. En effet, il fond à cause de deux principales raisons qui sont la surintensité et le court-circuit. Dans le cas où une intensité trop élevée le traverse, c’est-à-dire un courant possédant une valeur nettement supérieur au calibre du fusible, le fil en métal fond. En pratique, un nombre trop élevé d’appareils branchés sur une même ligne peut entraîner la panne d’un fusible.

Il se peut aussi qu’il y ait un court-circuit, causé par deux fils dénudés qui entrent en connexion volontaire ou accidentelle. Ce choc provoquera alors la fonte du fil se trouvant à l’intérieur d’un fusible. Ce dernier considère le court-circuit comme une menace pour l’ensemble du circuit et donc, il interrompt le transfert d’électricité en ouvrant le circuit. De ce fait, avant de remplacer un fusible qui a fondu, il est préférable de vérifier l’état du circuit électrique en général afin d’éviter que le problème ne se reproduise. Il faut aussi vérifier un à un les branchements ainsi que les éléments du circuit avant de prendre l’initiative de remplacer le fusible.

panneau electrique

  • Comment détecter une panne de fusible ?

Dans les installations domestiques, les tableaux électriques sont le plus souvent munis d’un fusible dans le but de protéger les appareils et les récepteurs qui seront branchés dans la maison. De ce fait donc, quand on constate une panne localisée, c’est-à-dire quand plusieurs appareils branchés sur un même fil tombent simultanément en panne, ou si les prises d’une même pièce sont toutes hors de service, il faudra alors vérifier l’état des fusibles qui pourrait en être les causes.

Une grande partie des tableaux électriques de modèle ancien sont dotés de fusibles à broche ou de fusibles à cartouche pour faire office de protection. Si un fusible a fondu, alors on peut directement vérifier l’état du fil à l’intérieur si c’est un fusible cylindrique en verre. Dans le cas des autres formes de fusible, afin de localiser la panne, on vérifie quelle cartouche correspond à quel jonction de la maison, et c’est celui-là qu’on va remplacer. Cependant, il se peut aussi que l’on n’arrive pas à déterminer d’où vient la panne avec ces deux méthodes, de ce fait on se sert d’un testeur de fusible ou d’un multimètre.

Un testeur de fusible est un appareil très commun utilisé pour tester les fusibles. Il suffit juste de positionner le fusible sur l’appareil, dans le cas où le témoin de l’appareil s’allume, donc le fusible n’est pas grillé. Dans le cas contraire, c’est-à-dire en l’absence du témoin, il faudra remplacer le fusible. Ce testeur se trouve facilement dans les magasins d’électronique, et on peut même l’acheter simplement sur internet. Le prix avoisine les 10 €.

Si l’on ne dispose pas de cet appareil, pas de panique, il y a une autre solution bien plus accessible. L’on peut aussi se servir d’un multimètre tout simplement. Comment faire alors pour vérifier l’état d’un fusible dans ce cas ? La première chose à faire est de paramétrer le multimètre. Pour se faire, faites tourner le bouton du multimètre sur OHM. Cela vise à vérifier la résistance du fil métallique du fusible.

Ensuite, il faut mettre en contact les deux fils du multimètre (le fil positif en contact avec le fils négatif). Cette action fera s’afficher une valeur sur l’écran, que l’on va noter car on aura besoin de cette valeur pour la suite. On passe maintenant au test du fusible lui-même. On mettra alors les deux fils du multimètre de part et d’autre du fusible. Il n’y a pas de précision sur la borne positive ou négative pour le fusible vu qu’il n’est constitué que d’un fil simple. Le résultat qui va s’afficher déterminera si le fusible fonctionne ou non.

Si l’on retrouve à peu près la même valeur que ce qu’on a noté plus haut lorsqu’on a mis en contact les deux fils du multimètre, c’est que le fusible n’est pas grillé. Dans le cas où le multimètre affiche les lettres OL, qui signifie Over Limit, on est en présence d’une résistance infinie, ou s’il n’y a rien d’affiché à l’écran, donc le fil du fusible a fondu.

Pour les fusibles de modèles les plus récents, ils sont munis de pastilles, afin de savoir si ce fusible est défectueux donc, il suffit juste de vérifier si le voyant rouge s’allume.

fusibles

Comment remplacer un fusible défectueux

Après les tests ci-dessus, si c’est bien confirmé que le fusible est défectueux, on procède alors à son remplacement afin rétablir le courant du secteur touché. Avant toute action, le courant devra être coupé au niveau du disjoncteur principal pour des raisons de sécurité (pour la personne et pour les équipements). Ensuite, on détermine le type de fusible à remplacer, selon la forme, le temps de réponse et surtout le calibre.

Il faut bien noter que le calibre d’un fusible ne doit jamais être changé en cas de remplacement. En effet, l’on peut penser qu’un fusible à calibre plus élevé est plus résistant. Cependant, dans le cas où l’on utilise cela, la protection des matériels ne sera alors plus garantie. Le fusible saute mois souvent dans ce cas mais les répercussions seront visibles au niveau des appareils qui devraient être protégés par lui.

Une fois les caractéristiques du fusible à remplacer bien déterminées, on peut maintenant le retirer. On déclipse tout simplement le fusible à cartouche cylindrique qui est inséré dans un porte-cartouche. Un fusible à broche se retire différemment. On enlève d’abord le port-fusible de son socle. Ce n’est qu’après que l’on pourra retirer la plaque protectrice du porte-fusible afin d’en dégager le fusible. Quant au démontage des fusibles à broche à plaquette, afin d’atteindre les fusibles, il faut dévisser les 2 broches qui maintiennent la plaquette de protection, après avoir enlevé le port-fusible de son socle.

Une fois le fusible défectueux retiré, on y installe à sa place le nouveau fusible. Ce qu’il faut noter, c’est qu’il est impératif de remplacer un fusible par un autre qui possède exactement tous les mêmes caractéristiques (Dimensions, ampérage ou calibre, type).Ces informations sont en général inscrites sur les extrémités pour un fusible en verre, tandis qu’elles se trouvent le sur le corps pour un fusible en céramique, et au dos pour les fusibles à languettes.

Afin de rétablir le courant électrique, on va alors réarmer le disjoncteur qu’on a coupé au niveau du disjoncteur principal au début. C’est aussi simple que cela. L’on a besoin comme outil que d’un tournevis pour démonter le fusible, que l’on peut très bien aussi dégager à la main. A part le tournevis, le matériel à utiliser sera le testeur de fusible ou le multimètre. Dans le cas d’un fusible en verre, on aura même pas besoin de se servir de ces deux appareils car en effet, la panne se détectera à l’œil nu tout simplement.

Aussi facile que cela puisse paraître, il est cependant conseillé de faire appel à un professionnel, dont un électricien ou un électronicien, pour remplacer le fusible si l’on a quelques doutes quant à son remplacement. Dans les prises ou les appareils tels qu’un convertisseur, le remplacement d’un fusible est une opération assez facile. Cependant, le remplacer sur un tableau électrique est un peu plus complexe.

En effet, le tableau se compose de plusieurs cartouches comportant chacune un fusible. Identifier la cartouche dans laquelle le fusible est grillé sera alors plus difficile. C’est dans ce cas-là qu’il serait préférable de contacter le réparateur. Quant au tarif de remplacement, il peut varier d’un professionnel à un autre, et d’une région à une autre. Mais en général, il faudra compter entre 20 € à 60 € de l’heure pour ce type d’intervention. De plus, remplacer un fusible ne prendra pas longtemps à un professionnel. Une vingtaine de minutes lui suffiront amplement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s