Ce qu’il faut savoir sur le jonc de mer

sol jonc de mer

On rencontre souvent des revêtements pour sol faits à partir de bois terrestre ou de matières très communes dont l’usage est approprié pour l’intérieur des maisons. Parmi les plus célèbres, on rencontre les revêtements à base de bois qui donnent souvent des résultats probants tant sur le plan visuel que sur le côté pratique.

Une grande partie des installations ont recours à ce type de revêtement oubliant souvent l’existence du jonc de mer. C’est un revêtement dont la robustesse combat les intempéries et les usages fréquents. Zoom sur cette fibre végétale qui fait l’unanimité sur de nombreux plans.

Ce qu’est le jonc de mer

Le jonc de mer est avant tout une plante aquatique. Elle est de la famille des graminées et durant toute sa vie, elle est enracinée dans l’eau. Même une fois déracinée de son environnement habituel, cette plante demeure très habituée aux endroits humides. Cela est dû surtout au fait que la plante se gorge d’eau durant toute la période de sa culture.

On l’apprécie surtout pour son tissage grossier même s’il n’est pas forcément le plus attirant sur le côté esthétique. Néanmoins, il demeure très apprécié pour sa qualité. Le jonc est une des plantes les plus résistantes. C’est en Chine qu’on rencontre souvent le jonc de mer et depuis des siècles, dans cette partie du globe, la plante utilisée.

jonc de mer

Un matériau rustique

Habituellement, il est facile de remodeler certaines plantes ou bois. Ainsi on peut les ajuster à notre goût pour avoir des résultats satisfaisants et répondant à des besoins précis. Ce n’est pas vraiment le cas du jonc de mer. Bien qu’il soit très robuste, il peut être traité pour devenir un revêtement pour sol. Pour les anciens processus de fabrication, on récolte la plante, la sèche et puis on la file pour en faire ce que l’on veut après. Des années plus tard, le procédé demeure le même avec quelques modifications au passage pour avoir des finitions plus satisfaisantes. Un bémol demeure cependant : on ne peut pas teindre un jonc de mer. Étant donné qu’il est toujours humide et est imperméable, les colorants et peintures n’adhèrent pas dessus. Il faut donc se contenter de sa couleur naturelle qui se décline autour du « beige ». Il est également possible d’obtenir des couleurs encore plus nuancées en fonction de la maturité de la plante. Avec une fabrication ayant toujours gardé ses techniques artisanales, le jonc de mer adopte souvent un aspect assez campagnard, ce qui présente un certain atout sur le plan esthétique. D’ailleurs, c’est ce qui est toujours apprécié pour atténuer la froideur dans une maison.

Un revêtement à forte longévité et très pratique

En plus d’être écologique et naturel, le jonc de mer est revêtement éternel. Une façon de dire qu’il est très résistant. Il faut de nombreuses années avant de renouveler un revêtement de sol fait à base de jonc de mer. Ce qui en fait également une matière très économique. Le jonc de mer est épais et sa constitution lui permet d’être un très bon isolant. Il est aussi appelé revêtement nomade car il s’adapte à toutes les pièces sur le plan esthétique. Pour obtenir un endroit design et assez original, il est intéressant d’utiliser un jonc de mer. Il se fond facilement dans le décor aussi bien dans le salon que dans les chambres en passant par la cuisine et les salles de bain. De plus, on peut l’avoir en tapis, moquette ou dalles. Certains fabricants le doublent avec du latex ou d’autres matières.

sol jonc

Le jonc de mer : pour quelles pièces ?

Le jonc de mer constitue un revêtement parfait pour toutes les pièces. Sa constitution lui permet de s’adapter à diverses conditions mais il faut quand même prendre en compte certains points. Le jonc de mer est une matière qui garde toujours son humidité et c’est une plante imperméable. Ce qui est toujours valable même si on l’utilise comme revêtement pour sol. Il est donc préférable et très conseillé même de l’installer dans les pièces humides comme la cuisine ou la salle de bain. Il est également possible de l’installer dans les autres pièces seulement si ces dernières ne sont pas trop exposées au soleil. On peut aussi l’utiliser pour la véranda et les pièces à usage commun mais tout en respectant les conditions citées plus haut. Si le jonc de mer ne jouit pas d’un environnement adapté à sa texture et à son élasticité, la plante risque de se ternir et de changer complètement de couleur.

Les endroits où il faut absolument éviter son installation

Même si toutes les pièces s’adaptent à ce type de revêtement, il y a des endroits et petits coins de la maison où il est conseillé de ne jamais installer le jonc de mer. Cette plante est particulièrement glissante. Il faut donc éviter de l’installer sur les escaliers au risque de courir d’éventuels dangers. S’il y a des recoins à risque comme les bordures d’escalier ou encore des pentes, il vaut mieux ne pas y installer du jonc de mer.

jonc

Entretenir le jonc de mer

Le jonc de mer est sans doute un des revêtements de sol le plus facile à entretenir. En effet, il suffit tout simplement de passer un coup de serpillière humide. Cette plante est très résistante contre les taches et on n’a pas besoin de fournir trop d’efforts. Le jonc de mer ne supporte pas les produits nettoyants trop agressifs. Pour ne pas qu’il perde de son élasticité et de sa couleur, de l’eau suffit amplement. Vous pouvez cependant, pour un nettoyage plus satisfaisant, mélanger de l’eau, de l’ammoniac et du liquide pour lave-vaisselle. Passez cependant encore de l’eau claire après l’utilisation de ce mélange. Laissez le revêtement sécher un peu après.

Poser du jonc de mer

Il n’est pas évident de poser un revêtement en jonc de mer. Pour qu’il adhère bien au sol et épouse la forme de ce dernier, il faut le laisser se détendre pendant deux jours. Cela permet au revêtement d’être assez large et élastique pour s’adapter à la pièce et à son environnement. Vous pouvez ensuite passer au collage, par exemple en utilisant un adhésif double pour le fixer au sol. Il est cependant préférable de faire appel à un professionnel pour des résultats plus satisfaisants et éviter les pliures disgracieuses. Une fois l’installation faite, laissez le revêtement s’aérer un peu.

Quel budget pour le jonc de mer ?

Le revêtement pour sol en jonc de mer est peu coûteux par rapport aux autres revêtements. Il faut en moyenne débourser 7 euros par mètre carré. C’est ensuite après qu’il faut penser aux dépenses liées à la pose et à l’entretien. En général, le jonc de mer demeure un avantage important pour votre portefeuille. Son entretien n’est pas très onéreux et il faut des années pour user du jonc de mer, sauf si vous préférez renouveler le décor de votre maison et passer à un autre type de revêtement. Pour le moment, cette plante demeure une alternative très profitable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s