Comment fabriquer un portail ?

haut de portail

Le portail est un des éléments essentiels pour la sécurité d’une propriété. Un portail a aussi pour rôle de donner de l’esthétique et de l’élégance à votre maison, car c’est la première chose que les gens de l’extérieur voient.

De plus, vous pouvez aussi fabriquer des portails pour décorer et donner du style à votre jardin. De ce fait, il est important de bien soigner la construction de votre portail. Si vous avez des notions en bricolage et des connaissances de base en menuiserie, vous pouvez vous-même fabriquer votre portail.

Cela peut être très rentable, mais aussi vous donnera une satisfaction personnelle à la fin du travail. Il existe différent moyen et de matériaux pour fabriquer votre portail, soit le bois, l’acier ou le PVC. Fabriquer soi-même son portail n’est pas si difficile, mais nécessite de la patience et un sens de créativité.

Comment fabriquer un portail en bois ?

Le portail en bois est le plus fréquent et le plus facile à fabriquer. Il faut seulement choisir les bons matériaux pour le portail et bien préparer le matériel pour la construction.

Premièrement, il est important de bien choisir le bois que vous allez utiliser. Dans le marché, vous pouvez trouver plusieurs bois qui ne coûtent pas cher, mais nécessitent plus d’entretien. Par exemple, le pin est un bois intéressant au niveau du prix, mais n’est pas véritablement solide et ne résiste pas longtemps aux changements de climat.

De ce fait, il faut bien choisir et surtout opter pour un bois massif. Ainsi votre portail ne risquera pas de s’effondrer ou s’abimer en quelque temps. Vous pouvez par exemple acheter du chêne massif, car c’est le plus résistant à l’humidité et aux chocs

Il y a aussi les bois exotiques qui sont les plus solides et qui ne risquent pas de pourrir durant des années. Ils sont chers, mais ne nécessitent d’entretien qu’au plus tôt après 3 ans. Ensuite, vous devez avoir deux poutres pour servir de piliers, un madrier serait parfait.

Après avoir réuni les bois, il est important de bien vous munir du matériel de bricolage nécessaire. Généralement, vous auriez besoin d’une scie, une ponceuse, une règle, un crayon de menuisier, une perceuse visseuse, un marteau, des pênes, une serrure, des clous …

Une fois que tous les matériaux sont prêts, vous pouvez commencer la construction de votre portail. La première étape consiste à installer les piliers. Pour cette installation, il est parfait de faire un trou d’environ 50 mètres de profondeur pour enfoncer les bois qui servent de poteaux.

En outre, avant de les installer dans le trou, il est important de scier le bout de chaque pilier en oblique. Cette action va permettre de créer une pointe à chaque poteau pour faire évacuer la pluie.

Ce n’est pas la seule solution, par contre, c’est la solution la plus facile et pratique. En parallèle, un plot de béton est aussi nécessaire pour bien fixer les piliers. Ensuite, vous pouvez enfoncer les piliers et de bien les endurcir avec le plot de béton. Sachez que les pointes sciées se trouvent à l’extérieur et non enfoncées.

Pour la deuxième étape, vous pouvez passer à la réalisation du cadre de votre portail. Vous pouvez rassembler les planches et leur donner la forme qui vous voulez pour votre portail, soit rectangle, soit carré.

Ensuite, fixez les planches à l’aide des clous puis vissez les extrémités pour les renforcer. Par ailleurs, pour que votre portail soit vraiment résistant, il est indispensable de visser des tasseaux pour maintenir les planches ensemble. Sachez que vous devez respecter un espace de 23 cm entre chaque tasseau.

Pour la troisième étape, vous procéderez à la mise en place du portail. Lorsque le portail est bien fait, il est alors temps de le placer entre les deux piliers. Avant de les fixer, il est indispensable de marquer l’endroit où vous allez placer les charnières.

Ce sont les éléments qui vont permettre à votre portail de s’ouvrir et de se fermer. Une fois les places marquées, vous devez reposer le portail et fixer les charnières sur les piliers et de mettre des trous sur le cadre pour les fixer ensuite. Vous pouvez maintenant fixer votre portail et le travail essentiel est fini.

Au final, vous devez bien vérifier la fixation des poteaux et aussi si votre portail peut bien s’ouvrir et se fermer sans blocage. Puis placez le loquet pour fermer votre portail. Vous pouvez aussi opter pour des décorations et de la peinture pour embellir votre portail.

Fabriquer un portail en fer forgé

La fabrication d’un portail en fer nécessite plus de travail et de matériel que pour un portail en bois. Il est indispensable de bien s’équiper, car les outils pour le petit bricolage ne suffisent pas pour cette création.

Parfois, il vous faudra l’aide d’un professionnel pour vous donner plus d’idées dans votre construction. En premier lieu, vous devez d’abord définir les dimensions de votre futur portail en fonction de l’endroit où vous voulez le placer.

Ensuite, vous pouvez déterminer la forme de votre portail. Après avoir bien étudié les éléments essentiels du portail, il est important de fournir les matériaux nécessaires : les fers forgés, un marteau, une enclume, un niveau, une cintreuse, des charnières, une équerre de charpentier, meuleuse, papier vert …

Une fois les matériaux prêts, vous pouvez disposer vos pièces pour constituer votre portail en utilisant des pinces pour les maintenir. Ensuite, vous devez les souder un à un, puis bien les nettoyer. Après être satisfait de la soudure, il est important de bien lisser les espaces soudés à l’aide d’une meuleuse ou du papier vert.

En faisant le lissage, veillez à ce que les pièces soient bien soudées entre elles. Si vous n’êtes pas complètement satisfait de l’affinement, vous pouvez faire appel à un professionnel pour le faire métalliser. Par ailleurs, vous pouvez aussi commander un portail sur mesure et le poser vous-même lorsque votre commande vous sera livrée.

En second lieu, vous devez préparer les panneaux pour fixer le portail. Il existe deux moyens de fixer votre portail en fer forgé. D’une part, vous pouvez opter pour les piliers en fer. Ils doivent être scellés aux proximités de votre clôture. Il est important de les munir de fentes pour faciliter la mise en place des gonds pour la fixation de votre portail.

Pensez aussi à utiliser un produit anticorrosion pour que les piliers soient solides. D’autre part, vous pouvez aussi choisir des piliers en béton. En outre, il faut bien le fonder en fonction du poids de votre portail.

Pour la fixation, vérifiez que les ventaux sont munis de pentures pour qu’ils puissent se fixer aux gonds. Ensuite, vous veillez à ce que les ventaux soient bien alignés. Vous pouvez aussi utiliser des gonds réglables qui vont permettre de travailler le parallélisme. Bref, vous devez bien fixer ces matériaux et le béton.

Enfin, lorsque les piliers et les fixations sont bien fondés, vous pouvez passer à la mise en place de votre portail. Tout comme le portail en bois, vous devez bien vérifier que votre portail s’ouvre et se ferme correctement, c’est-à-dire sans blocage.

Vous fixerez ensuite la charnière et procédez à la décoration. Vous pouvez le peindre, mais avant la peinture définitive, pensez à mettre un antirouille pour protéger votre portail et d’éviter de faire plusieurs entretiens en une année.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s