Comment se cacher des regards indiscrets du voisinage ?

Qui n’aimerait pas se protéger contre les regards indiscrets de ses chers voisins ? On rêve tous de profiter totalement de son jardin ou de sa piscine avec tranquillité tout en ayant son intimité. C’est tout à fait compréhensible que vous ne vous sentiez pas à l’aise en sachant qu’on vous espionne. 

Heureusement, dans cet article nous avons regroupé pour vous toutes les solutions pour se cacher du voisinage. Elles ont chacune d’elles leur particularité, leurs avantages et inconvénients. Vous devrez les choisir en prenant en compte vos attentes et vos goûts. 

1re  solution : la clôture

C’est la première alternative que l’on vous propose. Non seulement elle vous protège des vis-à-vis, mais elle peut aussi vous servir de délimitation pour votre jardin

Une clôture est aussi incontournable pour mettre en valeur un jardin. Elle se décline en plusieurs types de matériaux : grillage, bois, PVC, métal et aluminium. 

La clôture en grillage est caractérisée par son prix (peu onéreux) et son installation facile. Pour optimiser son efficacité, il est préférable de l’agrémenter d’une haie ou d’un brise-vue. 

Si vous voulez quelque chose de plus naturel, optez pour la clôture en bois. Elle a un côté plus esthétique par rapport au grillage. Toutefois, il y a quelques travaux d’entretien (lasure, traitement d’étanchéité…) à faire pour qu’elle puisse durer. 

La clôture en PVC a la caractéristique d’être résistante face aux intempéries. Vous n’aurez aucune difficulté à l’installer ainsi qu’à l’entretenir. Le problème avec ce genre de clôture, c’est sa sensibilité aux UV et le fait qu’elle est polluante

La clôture métallique est solide et agréable à voir. Elle est cependant assez chère et pas facile à entretenir. Celle en aluminium est légère, esthétique et résistante. Par ailleurs, il est maintenant possible de consulter toutes ces clôtures en ligne pour ceux qui n’ont pas de temps pour se déplacer dans les magasins.

A noter qu’il faut contacter les responsables de votre mairie avant d’entamer les travaux. 

C’est pour connaître la réglementation qui concerne la hauteur, les distances avec le voisinage, etc. Vous devez savoir que vous ne serez pas obligé de demander un permis de construire ou de faire une déclaration préalable de travaux si la hauteur de la clôture est inférieure ou égale à 2 m.

2e solution : le panneau

Pour se protéger des regards du voisinage, le panneau est une alternative moins radicale qu’une clôture. Il peut servir de protection pour les zones clés de l’extérieur de votre logement. 

Il peut également structurer l’espace. Pour mettre à l’abri un salon de jardin ou un coin piscine, il suffit de bien placer quelques panneaux et le tour sera joué. 

Le panneau occultant

Il s’agit de panneaux de séparation extérieurs utiles pour assurer la sécurité et la délimitation d’un terrain. À part vous mettre à l’abri des regards indiscrets, ils peuvent servir de décoration d’une terrasse par exemple. 

En les choisissant, vous pourrez avoir la certitude de retrouver dans votre extérieur une touche naturelle ou graphique à choisir, selon votre style. 

Vous pouvez les trouver sur le marché en deux catégories : ceux à lames à emboiter et ceux sur cadre à visser. Comme pour la clôture, il existe une grande variété de matériaux que vous pouvez choisir pour un panneau occultant. Vous avez le choix entre : le bois, la résine tressée, l’aluminium, le PVC, le composite, le métal et le verre trempé.

3e solution : le brise vue

Il s’agit ici d’un rouleau, de toile ou de végétaux, qui peut protéger votre jardin, terrasse ou balcon du regard des autres. La plupart du temps, on les place sur un grillage ou une clôture. Il existe quand même des types de brise vue que l’on peut monter indépendamment sur des poteaux. 

Dans tous les cas, c’est une solution simple et la moins coûteuse pour se cacher des voisins curieux. Un brise vue est mis en vente sur le marché, soit sous un aspect naturel, soit sous un aspect synthétique.

Le brise vue naturel se décline en trois formes principales : les canisses de roseau ou d’osier (ce sont les plus populaires), la brande (très écologique) et le bambou. Il offre plus d’esthétique par rapport au PVC. 

Son inconvénient réside dans sa fragilité. Le brise vue synthétique, quant à lui, est en général fabriqué avec du PVC. N’empêche qu’il a la possibilité de rhabiller différents aspects comme l’aspect basique du PVC vert, aspect canisse, aspect végétal et beaucoup d’autres encore. 

Il est plus résistant dans le temps, mais inesthétique avec son aspect basique. Un brise vue coûte en général entre 20 € et 800 €, pose non incluse

4e solution : utiliser des plantes

Sachez que les végétaux sont une solution très élégante et écologique pour se cacher du regard d’autrui. Ils peuvent également contribuer à la transformation de votre espace extérieur en vrai cocon. Cette alternative est plus convenable pour les gens qui ont de la patience. 

En fait, sa mise en place peut prendre beaucoup de temps, plusieurs années pour plus de précision. Selon votre goût et votre besoin, vous pouvez  opter pour une haie végétale. Elle est efficace pour le cloisonnement de votre jardin. Pour cela, choisissez les plantes compactes, par exemple le chèvrefeuille, l’if, le thuya ou même le genévrier. 

Il est nécessaire de multiplier les essences pour que votre haie soit plus dense. Cela permettra également de la faire évoluer tout au long des saisons et des floraisons. Vous pouvez demander l’aide d’un professionnel pour l’entretenir régulièrement. 

Mettre en place un mur végétal. Le mur végétal est à la fois tendance et rapide à effectuer. C’est une alternative qui n’a pas besoin de rude corvée d’entretien. Il embellira à merveille votre cloison et installera une atmosphère naturelle et chaleureuse à votre terrasse.

Faire une plantation de plantes grimpantes. Elles peuvent très bien vous procurer l’intimité que vous avez tant cherchée avant. Vous avez le choix entre la renouée grimpante, le jasmin étoilé, la passiflore, la glycine, la vigne vierge, etc. 

Elles peuvent se lover contre une clôture ou même une pergola. Pour pouvoir en bénéficier toute l’année, on vous conseille de privilégier celles qui sont à feuillage persistant. 

Ces plantes grimpantes peuvent servir d’accessoire décoratif à votre espace. Elles parfumeront votre jardin et y apporteront également de l’ombre.

5e solution : les voilages

Peut-être que vous n’avez pas la possibilité de vous lancer dans de gros travaux. La dernière solution que l’on vous propose, c’est d’opter pour des voilages. Sachez que c’est une option raffinée et facile à mettre en place. 

Les voiles d’ombrage sont les plus adéquates pour nous protéger des vis-à-vis en hauteur ainsi que du soleil. À part être économiques, elles sont disponibles en plusieurs formes (triangulaires, carrées, rectangulaires, hexagonales) et plusieurs coloris. 

De ce fait, leur rendu est très sophistiqué. Vous pouvez également utiliser des rideaux extérieurs. On peut les suspendre à une pergola, un porche ou un kiosque de jardin. Ces rideaux peuvent servir pour délimiter un espace et nous mettre à l’abri du soleil, du vent et de la pluie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s