Quels sont les objectifs de la transition énergétique ?

Pour la transition énergétique, l’État français dispose d’un budget en hausse pour 2021 avec 1,3 millard d’euros en plus par rapport à 2020, pour un budget global de 49,9 milliards d’euros.

C’est l’un des piliers du programme de la réduction de la pollution dans l’hexagone. Mais quels sont donc les réels objectifs de cette transition énergétique ? Le point.

Des objectifs clairs à atteindre d’ici 2030

Savez-vous qu’en France, la transition énergétique est sujette à une loi. C’est la loi n° 2015-992 relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Et cette dernière précise avec soin les objectifs à atteindre d’ici 2030 en France.

À savoir :

  • Il s’agira de diminuer les émissions des gaz à effet de serre de 40%
  • Il s’agira également de réduire l’utilisation des énergies fossiles de 30%
  • En plus, il s’agira de réduire la consommation générale des particuliers de 20% minimum
  • Et de miser sur les énergies renouvelables pour l’électricité à 40% et pour la consommation énergétique en général à 32%.

La loi sur la transition énergétique précise également qu’il faudra réduire autant que possible le gaspillage et ainsi, faire diminuer de près de la moitié les déchets en France.

Un moyen de protéger l’environnement

La transition énergétique a avant tout un enjeu écologique. C’est la solution trouvée par les autorités afin de mieux protéger l’environnement. En tentant de réduire de 50% la production nucléaire pour l’électricité d’ici 2050, on utilise mieux les ressources naturelles, tout comme on protège mieux la planète du réchauffement climatique.

De même, en insistant sur le recyclage et la réduction du gaspillage et la diminution des gaz à effet de serre, la France respecte les règles pour un développement plus durable.

Une meilleure qualité de l’air

Dans la politique de transition énergétique, il y a également la valorisation des véhicules électriques qui sont moins polluants et plus écologiques. Non seulement cela permet de protéger la planète et de retarder les conséquences du réchauffement climatique, mais en plus, c’est une excellente manière d’améliorer la qualité de l’air dans les villes françaises.

Non seulement vous n’aurez plus de CO2 qui sort des pots d’échappement, mais les véhicules électriques sont également plus silencieux. Ce qui permet d’avoir aussi une bonne ambiance sonore, et ce, aussi bien dans les grandes villes que dans les petits villages.

À noter toutefois que la prolifération des voitures hybrides et électriques n’est pas le seul programme de transition écologique disponible dans le domaine des transports.

À Paris, comme partout en France, on note aussi une augmentation de l’utilisation des pistes cyclables. Cela fait partie des engagements citoyens.

Cette amélioration de la qualité de l’air et de l’ambiance générale dans les villes pourra également avoir un impact sur l’état de santé en général des résidents. Il y aura moins de stress, moins de problèmes respiratoires, moins d’infections en tout genre.

Plus d’égalité pour l’accès à l’énergie

Du point de vue social, on peut également dire que la transition énergétique permettra une meilleure égalité pour l’accès à l’énergie. En gérant mieux les consommations chez les particuliers, il y aura davantage de ressources pour tout le monde. Et on évite en même temps le gaspillage.

Un projet est d’ailleurs en cours de test en France comme dans quelques villes du monde. Il porte le nom de « SmartCity ».

Il s’agit d’utiliser des capteurs et des mesures pour savoir exactement combien d’énergie est nécessaire pour chaque ménage afin de mieux gérer la distribution. Comme quoi, la transition énergétique  prend des ampleurs de plus en plus high-tech de nos jours.

Un plus grand confort chez vous à moindre prix

D’un point de vue plus personnel, la transition énergétique peu également apporter davantage de confort chez vous. Et avec les différents programmes d’aides proposés par les autorités françaises, cela se fera à moindre coût.

Quand on parle de transition énergétique, il s’agit généralement de travaux de rénovation immobilière. Désormais, la norme applicable pour la construction d’un bien est la RT 2020 avec un niveau de résistance de R = 4 m2. K/W pour les sols et les murs et 10 m2. K/W pour les combles.

Il faudra donc revoir l’isolation de votre bien immobilier, ce qui vous permettra d’avoir une meilleure protection contre le froid en hiver et un maximum de fraîcheur en été.

Il s’agira également de remplacer ou de faire réparer votre système de chauffage pour une meilleure performance et pour avoir une maison plus écologique.

Les tendances en la matière sont les PAC et les radiateurs électriques ainsi que les poêles qui vous garantissent non seulement un total respect de l’environnement pendant leur fonctionnement, mais aussi une distribution homogène et performante de la température dans la pièce, et ce, peu importe sa taille.

Ces travaux consistent non seulement à vous assurer davantage de confort toute l’année, mais aussi de réduire votre consommation d’énergie comme prévu dans la loi sur la transition énergétique.

Et pour les réaliser, vous pouvez compter sur différents dispositifs de financement :

  • La CITE ou Crédit d’impôt sur la transition énergétique qui vous permet de déduire le prix de vos travaux de votre assiette fiscale. Il faudra toutefois avancer le prix des travaux avant de le toucher.
  • Le PTZ + qui est un financement plafonné à 30 000 euros et qui fait partie des crédits subventionnés par l’État. Vous n’aurez pas de taux à payer pendant le remboursement. C’est une aide disponible auprès de toutes les banques.
  • La prime énergétique ou le chèque isolation qui est un remboursement de quelques centaines d’euros que vous pouvez obtenir sur présentation de votre certificat d’économie d’énergie, et ce, après la réalisation des travaux.
  • Le pacte énergie solidaire qui vous permet d’isoler l’intégralité de votre maison, combles et sous-sols compris, pour seulement 1 euro. Il suffit de faire appel à des entreprises certifiées pour ce faire.
  • Les subventions de l’agence Anah et des différents organismes ou ONG qui soutiennent les projets de transition énergétique en tout genre.
  • Certaines entreprises d’assurances vous proposent même de couvrir une partie de vos dépenses, et ce, aussi bien pour les travaux d’isolation que pour l’installation et l’utilisation des systèmes d’énergies renouvelables et notamment les panneaux solaires.

Un enjeu financier pour les particuliers

La transition énergétique peut aussi être un enjeu financier pour les particuliers. Non seulement il est possible de faire financer les travaux par des aides et des subventions, mais en plus, réaliser des travaux liés à la réduction des consommations énergétiques permet de réduire les charges mensuelles.

Vous n’avez pas besoin de financer l’intégralité de vos dépenses énergétiques pour l’utilisation des systèmes d’énergies renouvelables comme le solaire ou les éoliennes. Toutefois, plus vous utilisez ces dernières, moins vous aurez de factures à payer tous les mois. Les énergies renouvelables sont gratuites.

Pour la réalisation des travaux relatifs à ce genre de projet, faites appel de préférence à des professionnels certifiés et expérimentés. Non seulement cela vous ouvre les portes aux différents systèmes de financement disponibles, mais en plus c’est la garantie de la bonne marche de vos appareils.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s