Tout savoir sur les piscines hors sol

Avec l’été qui approche petit à petit, l’odeur de cette saison si prisée se fait de plus en plus sentir. Au revoir alors les doudounes et les bottes qui nous tiennent au chaud. Car avec l’ambiance estivale vient les piscines. Ces petits espaces construits constituent un hobby intéressant sur les saisons chaudes. Si les piscines incrustées au sol connaissent beaucoup de succès, celles hors sol sont aussi séduisantes. Faciles à installer et économiques, vous pouvez les utiliser le temps d’une saison. C’est alors une solution très conseillée. Mais avec diverses formes possibles et à bases de matériaux variables, il est souvent difficile de faire le bon choix. Lisez attentivement cet article car nous vous éclairerons rapidement sur tout ce qu’il faut savoir sur les piscines hors sol.

Les types de piscines hors sol

Les piscines hors sol présentent encore deux types : celles autoportantes et celles présentées sous forme de kit. Les piscines présentées sous formes de kit sont morcelées et il suffit tout simplement les assembler. Le suivi des indications est alors obligatoire pour ne pas rencontrer des problèmes plus tard. Les piscines en kit sont souvent supportées par des panneaux en acier, en bois ou par une structure tubulaire métallique. Bien que souvent considérées comme des structures simples, les piscines en kit peuvent vraiment être onéreuses. En effet, certaines peuvent être semi-enterrées et demandent des travaux importants. Il arrive alors que les dépenses atteignent les 20 000 euros rapidement selon le résultat recherché. Mais pour des demandes plus simples, il faut débourser 1000 euros. On retrouve aussi les piscines hors sol autoportantes. Elles sont économiques en plus d’être simples à installer. Très adoptées par les familles, ces piscines ne demandent pas de travaux. En effet, il suffit tout simplement de la gonfler à l’eau ou à l’air et le tour est joué. Il est possible de s’en procurer à partir de 200 euros.

Les tailles des piscines hors sol

Autrefois, les piscines avaient souvent des formes basiques : rectangles, rondes, etc. mais aujourd’hui avec les constructeurs, parfois les formes les plus originales sont disponibles. On peut alors choisir entre les différentes formes variables présentées sur le marché. Pour les piscines présentées en kit, les longueurs ne dépassent pas généralement les 10 m. Et pour les diamètres 8m avec 2 m de plus pour les piscines autoportantes. A la différence des piscines incrustées dans le sol, celles hors sol sont limitées par les matériaux. Il y a alors des dimensions à ne jamais dépasser. Ainsi la hauteur d’une piscine hors sol ne dépasse généralement jamais les 1m30. Etant donné qu’il est question d’une construction démontable, un permis de construire n’est pas nécessaire. Toutefois si la piscine demande des travaux assez importants, il faut tout de même s’informer auprès de la commune locale. Pour les piscines en kit, il faut une déclaration de travaux si la surface dépasse les 20 mètre carré et un mètre de profondeur. Dans tous les cas, informez-vous toujours auprès de la commune.

Quels matériaux pour une piscine hors sol ?

Avec les innovations, on ne passe plus par des matériaux bruts pour disposer d’une piscine chez soi. Les piscines disposant de panneaux peuvent utiliser des panneaux en polymère, métal ou en bois qui demeurent les plus classiques. Les installations les plus conséquentes peuvent utiliser des matériaux comme le béton. On retrouve aussi une piscine intex. Une fois la piscine installée, elle est alors colorée pour adhérer complètement au jardin. Les parois sont alors peintes puis couvertes d’une couche d’enduit. Pour ce qui est des piscines autoportantes, le choix de la couleur est très limité. En effet, avec une finition prédéfinie, la personne n’aura comme choix que ceux proposés en magasin. La poche qui va contenir l’eau sera généralement en toile armée en PVC de couleur bleue. Il existe également des fournisseurs qui prennent des commandes. Cela vous permet de jouir d’une piscine que vous voulez avec une finition originale. Le fournisseur va alors demander des détails sur la piscine et c’est par la suite qu’il va passer par la fabrication. Etant donné qu’il est question d’une demande spéciale, sachez que cela peut vous revenir plus cher. Mais cela dépend aussi des matériaux utilisés et de la qualité de la piscine une fois terminée.

La préparation du terrain

Évidemment les piscines hors sol sont à installer sur un terrain. Et contrairement à ce que l’on pense, on n’installe pas ce type de piscine n’importe où et encore moins sur n’importe quel terrain. L’idéal est toujours d’opter pour un emplacement ensoleillé, dégagé et aéré. Outre un tel emplacement, il faut aussi considérer l’état du terrain. Vous ne devez jamais installer une piscine hors sol sur un terrain cabossé. Les piscines hors sol ont besoin d’un terrain plat et stable. Faute duquel la piscine va se déformer et cela à cause des différences de pression. Le résultat ne sera pas agréable à voir après. Pour s’assurer de la stabilité du sol, utilisez un niveau pour marquer une surface totalement plate. Si des surplus de terre sont notables alors enlevez les. Par contre si vous remarquez des creux, faites attention à ne pas rajouter de la terre dans ces creux. Tout ce qui peut abimer le fond de la piscine est à éliminer également. Cela inclut les herbes, les racines ou encore les cailloux. Si vous disposez d’un terrain humide faites également attention et de préférence faites appel à un expert pour faire un constat et connaître la solution la mieux adaptée. Une fois que vous vous êtes assuré que le sol est bien stable et plat, ajoutez maintenant du sable. Une couche de sable d’environ d’un centimètre est amplement suffisante. Arrosez cette couche et tassez-la convenablement. C’est seulement après que vous pouvez commencer l’installation. Si vous voulez assurer une très bonne stabilité, il vaut mieux passer par la dalle de béton qui assurera une bonne stabilité. De plus cette option est très conseillée pour les grands modèles de piscine.

L’installation de votre piscine hors sol

Après vous être assuré que votre piscine se trouve sur un terrain bien stable et préparé, il est maintenant temps d’installer votre piscine. Pour commencer, il faut monter les parois de la piscine en kit. C’est seulement après que l’on installe les rails où l’on va suspendre le liner. C’est par la suite que vient l’installation de la buse de refoulement, du liner pour enfin terminer avec le skimmer. Après vous allez installer les divers accessoires variant en fonction de la piscine que vous avez choisie. Selon le modèle choisi, vous pouvez avoir une échelle ou encore une glissade. Cela dépend mais ces accessoires sont également vendus séparément. Contrairement à une piscine en kit, celle autoportante ne demandera pas autant d’opérations. De plus celle-ci ne demande qu’une demi-journée de votre temps. Pour la piscine en kit, il faut compter jusqu’à quatre jours, la préparation du terrain comptée. Cela ne dépend que de vous. Les piscines en kit sont fournies avec des indications à suivre pour la mise en place de la piscine. Dans le cas où vous ne disposez pas de temps pour le faire ou si vous n’êtes pas bon bricoleur alors faites appel à un professionnel. C’est également le cas pour les piscines autoportantes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s