Comment construire un jardin zen ?

pont jardin zen

Faire de son jardin un espace de détente : quitte à se lancer dans des travaux importants pour la rénovation de son espace extérieur attire de plus en plus. Le jardin zen est une possibilité très prisée.

Très plébiscité actuellement dans le domaine de la décoration, le style asiatique s’invite donc aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Les règles restent le même dans les deux cas : miser sur le côté naturel, utiliser des végétaux, des minéraux et de l’eau. Ceci permet de mettre en valeur l’espace, mais également de créer un espace design où il fait bon vivre et où vous pouvez recevoir, mais aussi où le dépaysement se fera en un temps record.

Rassurez-vous, créer un espace zen dans votre jardin n’est pas compliqué. Vous n’avez pas besoin de faire appel à un jardinier paysagiste pour ce faire, il suffit de suivre nos conseils.

Les plantes à utiliser

Quand on parle de décoration asiatique et d’ambiance zen, on pense toujours à un aménagement minimaliste. En ce sens, dans votre jardin, optez pour des arbustes de petite taille, des bonzaïs et des haies, qui malgré leur densité peuvent être de petite hauteur.

jardin zen bambou

Dans un jardin zen, vous pouvez bien évidemment utiliser toutes les plantes, à condition bien évidemment d’en connaître les conditions de plantation et d’entretien. Ce sont des informations qui ne sont plus uniquement réservées aux fleuristes. Vous les avez à disposition sur internet.

Malgré tout, il y a quelques plantes à prioriser dans l’aménagement de votre jardin zen. Tel est le cas par exemple des conifères. Ce sont des plantes assez denses, qui fleurissent toute l’année et qui apporteront ce côté vert dans votre espace extérieur.   Et pour un maximum de couleur au printemps, gage du confort et de l’esthétisme de votre espace, utilisez également des azalées.

Dans un jardin zen, exit le gazon. De préférence, tournez-vous vers les mousses qui sont non seulement plus simple à entretenir, mais s’adapte un peu plus à la thématique de votre décoration.

On a tendance à accumuler les plantes dans un seul endroit, histoire justement d’avoir un maximum de verdure. Mais sachez désormais que c’est loin d’être la solution idéale. Comme d’habitude, il faut éviter de trop surcharger un endroit. Même si vous devez miser sur un peu plus sur la décoration de vos points d’eau, il importe aussi d’avoir un minimum de verdure sur toute la surface. D’ailleurs, espacer les plantes vous aidera à mieux mettre en valeur leur potentiel, leur beauté et leur couleur. Cela vous garantira une facilité d’entretien dans la mesure où certaines espèces ont besoin de cet espace et de sols spécifiques pour bien grandir.

Le mur végétal

Très tendance, le mur végétal peut aussi être un élément indispensable dans votre jardin zen. Il sert à la fois de clôture, vous garantissant un maximum d’intimité et de sécurité, mais il apporte aussi une plus value à l’aménagement.

Le mur végétal est simple à réaliser. Il vous suffit de mettre en place un grillage de soutien et du compost avant d’installer vos plants. Vous pouvez notamment opter pour de la mousse, du gazon, ou encore des plantes grimpantes. A chaque espèce son sol idéal : demandez conseil à votre fleuriste.

jardin zen automne

Pas la peine d’investir dans une base en métal pour le soutien de votre mur végétal. Certains ont trouvé la parade pour minimiser le coût de ce genre de projet d’aménagement. Il suffit de détourner des bouteilles en plastiques : les couper le long de leur tronc, les accrocher et les planter dans le sol. Une fois que les plants auront grandi, ils cacheront les bouteilles, ce qui vous permettra de profiter d’un mur végétal de qualité.

Choisir le bon emplacement pour votre mur végétal d’extérieur est de mise. La longévité et le bon développement des plants dépendront de leur exposition.

Jouer avec les éléments décoratifs asiatiques

Les plantes vertes sont d’une grande importance dans la création d’un jardin zen, certes, mais ils sont loin d’être suffisants. Afin d’accentuer votre aménagement, vous devez notamment jouer avec des éléments décoratifs divers et variés. Ce peut être des statues asiatiques, des accessoires en bambous, etc. À poser simplement dans un coin du jardin, ces derniers apportent une réelle plus-value à l’espace.

Le choix des accessoires en question dépend notamment de la taille de l’espace à aménager. Le principe reste le même : il faut éviter autant que faire que peu de surcharger l’emplacement. C’est aussi une règle qui s’applique pour le choix de votre mobilier de jardin qui doit être d’inspiration asiatique pour obéir à la même thématique que celle du jardin. Dans cette optique, nous vous conseillons de miser sur les articles fait de bois. C’est aussi là l’âme d’un jardin zen.

Une fontaine ou un étang

Parmi les éléments naturels que vous devez absolument avoir dans votre jardin zen, on compte justement l’eau. Plus qu’un simple élément de décor qui vise à souligner l’espace et l’esthétisme des lieux, l’eau est considérée comme un élément purificateur.

nénuphars

Si vous avez un petit jardin, choisir la fontaine est de mise. Le bruit de l’eau qui s’écoule vous permettra de mieux vous détendre et vous aidera à vous dépayser. Sans compter que les fontaines se déclinent en plusieurs sortes.. Les différentes alternatives s’adapteront certainement à tous les budgets. Mais dans la mesure du possible, opter pour des accessoires faits d’éléments naturels comme la pierre.

Si vous avez la chance de profiter d’un grand jardin, vous pouvez tout vous permettre. Il n’y a rien de tel qu’un étang pour peaufiner la mise en place de votre jardin zen. Pour ce genre de projet, l’intervention d’un artisan ne sera pas du luxe. Il s’agit tout de même de créer un bassin dans le sol. Cela nécessite quelques connaissances en construction et en coulage de béton.

Les revêtements de sol

Ce n’est pas parce que vous avez opté pour un jardin zen que vous n’avez pas l’obligation de peaufiner votre aménagement avec des revêtements de sol modernes et esthétiques. C’est d’autant plus vrai si dans votre espace extérieur, vous avez installé une terrasse. Dans ce cas, utiliser du bois massif est de mise, ou du moins une imitation parfaite si vous n’avez pas le budget pour.

Pour ce qui est des allées et du reste du jardin qui n’a pas été couvert de mousse, nous vous conseillons les graviers. Modique, facile à mettre en place, mais s’adaptant aussi à n’importe quel style de décoration, le gravier est devenu le must des revêtements de sol en extérieur. Il apporte de la lumière à l’aménagement et il sera d’une facilité d’entretien unique en son genre.

Il y a cependant quelques règles à respecter pour le versement du gravier sur le sol du jardin. Vous devez en amont avoir une base plane et parfaitement nettoyée afin d’en garantir le rendu. Pensez à mettre au moins 1 cm de hauteur de gravier. Calculez à bon escient le volume dont vous aurez besoin afin de prévoir le budget nécessaire pour l’aménagement de votre jardin zen.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s