Nettoyage de toiture : comment s’y prendre ?

toiture sale

Nettoyer sa maison est une obligation pour qu’elle garde une belle allure. Et si le nettoyage du reste de la maison demeure une évidence, la toiture, elle, demande des précautions particulières. Cette partie de la maison est essentielle car elle nous protège des diverses intempéries. Avec le temps, elle peut se détériorer facilement si en plus nous ne la nettoyons pas comme il le faut. Soyons honnête, une toiture abîmée c’est une toiture qu’il faut  refaire. Bilan : plus de travaux et des dépenses encore plus importantes. Alors autant nettoyer la toiture et avoir un toit qui dure.

Pourquoi nettoyer sa toiture ?

Diverses raisons nous poussent à nettoyer la toiture. Mais la raison principale est qu’avec le temps, des déchets s’y accumulent. Ces déchets peuvent être de nature différente mais dans tous les cas ils abîment la toiture. En effet au fil des années, ces déchets peuvent se transformer et avoir des conséquences sur la qualité de la matière constituant le toit. C’est dans le but d’éviter ce type de catastrophe que l’on nettoie sa toiture. On prévient ainsi sa destruction. De plus, une toiture propre c’est plus agréable à regarder. En même temps, cette dernière étant propre garantit une bonne solidité car elle résiste aux agressions et une étanchéité sans faille car la protection contre les infiltrations est optimale ainsi qu’une apparence magnifique car soyons honnêtes, une toiture propre c’est plus agréable à regarder.

Fréquence de nettoyage

C’est une bonne idée de vouloir nettoyer sa toiture mais en même temps il ne faut pas le faire n’importe comment et n’importe quand. La bonne nouvelle cependant c’est que vous n’avez pas à le faire toutes les semaines et encore moins tous les jours. Sachez tout d’abord que si vous habitez la France, le nettoyage doit se faire tous les 6 mois environ. Ce qui est tout de même assez évident vu où se trouve la toiture. Deux fois dans l’année alors mais quand ?

Au printemps : nous avons dit deux fois par an. La première se fait au printemps. La première raison c’est que cette saison est propice au nettoyage. La seconde raison c’est qu’au printemps, il n’y a plus de feuilles qui tombent. Car soyons honnête, faire du nettoyage en automne avec les feuilles qui tombent ou en hiver avec la neige qui fait des siennes, ce n’est pas du tout évident. Au printemps, on échappe aux agressions de l’hiver et c’est une bonne occasion de réparer les dommages.

En automne : on fera spécialement le nettoyage à la fin de l’automne cette fois-ci. A cette période, les feuilles sont presque toutes tombées en prévision de l’hiver. En même temps, c’est aussi une bonne occasion de se débarrasser de toutes les feuilles qui sont tombées. En parallèle, c’est aussi l’occasion d’enlever moisissure, champignons, mousses ou encore lichens.

toiture

Connaître le type de toiture

Pour la protection de notre maison, nous n’avons pas tous les mêmes toitures. Dans les régions humides par exemple, on ne peut pas privilégier les tôles. En effet, le fer est une assez mauvaise protection face à l’humidité car avec le temps, la rouille va prendre le dessus et le toit sera totalement abîmé. Donc, le choix de la toiture varie en fonction de la région mais aussi du goût de la personne. Le choix de la toiture a aussi son importance sur le plan du nettoyage. On ne peut pas utiliser n’importe quel produit sur n’importe quelle toiture au risque de tout abîmer et d’avoir des résultats encore plus catastrophiques. Peut-être que les conséquences ne se verront pas dans la seconde mais cela peut se voir après quelque temps.

Les différents nettoyages proposés

Sur le marché, on vous propose différents moyens de nettoyer la toiture. Après avoir vérifié que la méthode est bonne pour votre toiture, vous pouvez l’adopter sans problème. De plus, de nos jours les produits modernes sont mis en avant pour des nettoyages plus approfondis.

Le nettoyage au karcher : c’est ce que l’on appelle aussi le nettoyage à haute pression. La haute pression consiste à utiliser de l’eau. Oui évidemment l’eau ça nettoie beaucoup mais à haute pression, le résultat est plus efficace. C’est pour cette raison que le jet d’eau est très apprécié. Les bons points avec ce type de nettoyage c’est que c’est rapide, performant et très efficace. Il suffit tout simplement d’un coup de jet d’eau et le tour est joué. Toutefois, on ne le conseille que dans les cas extrêmes de saleté. Si c’est juste une question de dépoussiérer, pas la peine d’utiliser un gros jet d’eau.

Dans tous les cas, il faut quand même prendre des conseils auprès d’un expert pour que le nettoyage se fasse sans encombre. Attention toutefois, ce type de nettoyage n’est pas adapté à toutes les toitures. Avec une force assez importante, la pression n’est pas supportable pour certaines toitures. Il  faut donc éviter d’utiliser cette méthode de nettoyage avec les ardoises et les tuiles. Ces dernières sont assez fragiles et elles peuvent se fissurer assez facilement. Si les dégâts ne seront pas immédiats, ils se verront forcément au fil du temps. L’autre inconvénient du jet d’eau est que le résultat n’est que temporaire. En effet, votre toit va être nickel sur le coup mais pas sur la durée. La haute pression n’aide pas à éviter les mousses donc il faut utiliser des produits supplémentaires pour les prévenir efficacement.

Le nettoyage à l’eau de javel concentrée : certains produits sont vraiment efficaces pour un bon nettoyage. C’est le cas de l’eau de javel que l’on rencontre dans tous les cas de nettoyage, de la cuisine, en passant par la salle de bain jusqu’à l’extérieur de la maison. L’avantage avec cette méthode est qu’elle élimine la mousse sur le coup. Donc elle est quand même assez économique.

pigeons sur toit

A côté, il faut dire qu’elle a toujours des inconvénients. La javel est un produit particulièrement puissant et abrasif sur certaines matières. Donc il faut quand même bien la doser et pour les tuiles il est même recommandé de ne pas l’utiliser. Il faut vérifier si la toiture la supporte car si ce n’est pas le cas, un simple contact peut fragiliser totalement le matériau et l’abîmer de manière entièrement irréversible.

Le nettoyage pour se débarrasser de la mousse. : le souci le plus fréquent est l’apparition de la mousse. C’est un problème pour les toitures car non seulement elles peuvent causer des dégâts mais aussi cela n’est pas très plaisant à regarder. En même temps, un coup de brosse et un nettoyage en surface ne suffisent pas pour se débarrasser des mousses et des lichens. Car ces derniers reprennent rapidement leur droit. Le problème avec les mousses et lichens c’est qu’ils sont humides et après quelques temps, la matière qui compose la toiture va vraiment devenir très poreuse. Alors après un bon nettoyage, il faut appliquer un traitement hydrofuge et anti-mousse. Cette méthode évite non seulement les mousses mais en parallèle cela protège aussi le toit de l’humidité.

La question alors est : quel produit anti-mousse dans ce cas ? Il en existe des milliers sur le marché. Les plus fréquents sont ceux concentrés et diluables à l’eau. Ils sont simples à utiliser car il suffit tout simplement de vaporiser le produit sur le toit et laisser la pluie faire le reste du nettoyage. Faites attention cependant car tous les produits ne sont pas bons : vérifiez les composants pour que la toiture ne soit pas quand même abîmée. Vous avez aussi d’autres alternatives. Il y a le traitement anti-mousse à action rapide. A la différence du premier produit, il faut passer immédiatement au rinçage mais le produit est tout autant efficace. A côté, il y aussi les produits anti-mousse sans rinçage. Le seul bémol avec ces types de produits c’est qu’ils mettent vraiment du temps pour fonctionner. Car leur action peut prendre jusqu’à deux mois. Mais étant donné qu’ils ne nécessitent aucun rinçage, il faut les utiliser durant les saisons chaudes et sèches.

Le traitement hydrofuge : c’est un traitement utilisé pour prévenir l’humidité donc d’une certaine manière les mousses aussi. Cela ne veut pas dire pour autant que vous allez vous débarrasser totalement des mousses. Vous allez tout simplement les retarder de quelques mois jusqu’à 10 ans selon le type de produit. Ce qui n’est pas du tout déplaisant en ce qui concerne le résultat. Vous avez un toit qui dure plus longtemps. Le produit s’utilise en vaporisation ou avec une brosse. Dans tous les cas, le produit peut être appliqué sur n’importe quelle toiture. En fonction du produit, vous pouvez faire une application en une ou plusieurs couches. Le traitement hydrofuge peut aussi se trouver dans certains produits anti-mousses. Dans ce cas donc, on passe à une bonne économie car vous achetez un produit à deux actions. Toutefois, même avec une solution aussi alléchante, il faut quand même s’informer auprès du vendeur ou un couvreur-zingueur pour des conseils supplémentaires.

toiture enneigée

Le nettoyage de la toiture proprement dite

Maintenant que vous savez quel produit il faut utiliser, on passe maintenant à la procédure de nettoyage. Il y a des étapes à suivre et ces étapes restent les mêmes peu importe le produit utilisé.

En premier lieu, il faut que la personne trouve une échelle assez longue qui dépasse la gouttière. Cette échelle va lui permettre de monter sur le toit. Faites en sorte que l’échelle soit calée par un objet ou maintenue par une autre personne pour éviter qu’elle bouge ou qu’elle tombe. La personne en charge du nettoyage devrait porter des baskets pour éviter qu’elle glisse et tombe.

Une fois que la personne se retrouve sur le toit, il faut tout d’abord nettoyer la gouttière. Alors il faut déjà enlever toutes la végétation avec un sécateur. Faites en sorte à ce que ce soit bien propre. C’est après que vous aurez besoin du produit anti-mousse ou n’importe quel autre produit nettoyant que vous avez choisi. Utilisez une brosse ou un pulvérisateur et laissez agir le temps qu’il faut ou le temps qui est indiqué au préalable sur l’emballage du produit.

Maintenant nettoyez la toiture avec une brosse en frottant bien. Là il s’agit de faire un nettoyage avec de l’eau et jetez après les débris directement dans un récipient.

C’est après tout cela que la personne utilisera un traitement hydrofuge. Passez ensuite à un rinçage général pour nettoyer l’ensemble. Mais attention, pour plus de précautions utilisez un nettoyeur à basse pression.

Nettoyage par soi-même ou un professionnel ?

Il est tout à fait possible de faire le nettoyage soi-même. En prenant les précautions nécessaires, vous pouvez faire un bon nettoyage. En parallèle, le niveau sécurité est aussi à prendre en compte. Prenez tout de même en compte qui si vous mettez les mains à la pâte, il faut avoir : un bon équilibre car vous allez monter sur un toit ( en même temps, mettez des gants, un casque et portez des harnais), ne faites jamais un nettoyage quand il y a trop de vent, équipez-vous convenablement et faites en sorte qu’une tierce personne vous aide durant le nettoyage. Le plus judicieux quand même c’est de faire appel à un professionnel car en même temps, vous pouvez profiter de son expertise.

Et le coût de tout cela ?

Si vous avez choisi de nettoyer vous-même votre toiture, prenez en compte la méthode de nettoyage, le traitement et le matériel qu’il faut. Ces trois facteurs décident de l’argent que vous allez débourser. Si vous avez décidé de faire appel à un professionnel, le tarif est très variable. Le tarif indicatif pour un nettoyage au mètre carré est de 25 euros. Mais ce prix peut varier en fonction du nettoyeur et de la saison. En même temps, il faut tenir compte de la hauteur du toit et de l’utilisation ou non d’un hydrofuge.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s